mercredi 11 mars 2009

Parti Socialiste



" Les élections européennes : une chance pour la démocratie dans le Parti "




Les adhérents de notre Parti sont appelés à s’exprimer sur les listes aux élections européennes dans quelques jours.

S’exprimer : oui ! Mais ni choisir, ni décider !

Les listes qu’on nous présente ont été élaborées par quelques camarades de la direction, souvent juge et partie.

C’est cette méthode que nous voulons aujourd’hui dénoncer.

Nos désaccords portent sur des aspects essentiels qui nous semblent seuls, pouvoir fonder la légitimité de notre parti dans l’opinion publique et lui permettre d’être une force d’alternance au pouvoir actuel :

1 - Une absence de concertation réelle avec les territoires, leurs élus, leurs responsables. Il y a eu, certes, partout des réunions inter-régionales où les vœux des fédérations ont été exprimés. Mais on n’en a tenu aucun compte !

2 - Un effarant mépris de toute considération européenne et de la place qu'occupent désormais les législations européennes dans nos législations nationales et la vie quotidienne des Français.

3 – Un choix des candidats sans analyse du bilan réel, du poids politique et de l'investissement européens des députés sortants, sacrifiant par là même nos possibilités d’influence au sein du Parlement. Et on ne peut que s’étonner que notre Président de délégation n’y ait pas été associé.

4 – Une composition des listes basées sur l’unique appréciation des dirigeants nationaux des courants sans que ces derniers n’aient aucunement pris l’avis de leur base.

5 – Un mépris total de l’implantation locale des candidats et de leur capacité à convaincre des électeurs quand la crise économique déboussole et peut conduire, soit vers d’autres choix politiques, soit vers l’abstention.

6 – Une rénovation renvoyée aux oubliettes, alors qu’elle a été au cœur des débats du congrès et qu’elle est indispensable pour nous permettre de gagner demain.


De tels arrangements pour la constitution des listes affaiblissent notre combat pour l’Europe, affaiblissent la gauche face à la droite, nous discréditent au sein de l’opinion publique.

Les signataires de ce texte, ont des parcours différents, appartiennent à des courants divers. Mais, ensemble, nous refusons des listes qui résultent d’une démarche totalement erronée, qui bafouent la démocratie dans notre parti, qui sont un défi au sens de la responsabilité, à l’engagement européen, au simple respect des militants qui font vivre notre parti au quotidien.

Voilà pourquoi si ces listes étaient maintenues en l’état, nous vous appelons à les rejeter, que ce rejet se manifeste par un vote contre ou le refus de participer à ce qui n’est qu’une parodie de démocratie !

Chers camarades, nous avons tous dit notre volonté de changer !

Le moment est venu de le faire !



Les premiers signataires :


Est

François PATRIAT, Président, Conseil Régional Bourgogne
Pierre PRIBETICH, Député européen, Bourgogne et Franche Comté

Claude-Anne DARCIAUX
, Députée Côte d’Or
Martine CARRILLON-COUVREUR
, Députée de la Nièvre
Christophe SIRUGUE
, Député-maire Chalon sur Saône
Martial BOURQUIN
, Sénateur-maire Audincourt
Safia OTOKORE
, Vice-Présidente, Conseil Régional Bourgogne
René-Pierre SIGNE
, Sénateur, Nièvre
Alain BILLARDON
, Ancien Ministre, Maire du Creusot, Saône-et-Loire
Christophe WARNANT
, Secrétaire de Section, Nevers
Gérard TERRIER
, Maire Maizières les Metz, Conseiller Général de la Moselle
Nathalie LEBLANC
, Conseillère générale, Adjointe au Maire de Chalon sur Saône
Françoise VERJUX-PELLETIER, 1ère Adjointe au Maire de Chalon sur Saône, Conseillère générale Chalon Nord
Fadila KHATTABI, Conseillère régionale de Bourgogne
Rémy REBEYROTTE, Maire d'Autun, Vice-Président du Conseil général de Saône-et-Loire

Sud-Est

Marie-Arlette CARLOTTI, Députée européenne, Conseillère générale Bouches du Rhône
Jean-Jack
QUEYRANNE
, Ancien Ministre, Président Conseil régional Rhône-Alpes
Gérard COLLOMB
, Sénateur-Maire Lyon, Président Grand Lyon
Najat VALLAUD-BELKACEM
, Secrétaire Nationale PS, Adjointe au Maire de Lyon
Sylvie GILLET DE THOREY, Maire de Meythet, Vice-présidente Conseil régional Rhône-Alpes

Jacky DARNE
, 1er Secrétaire fédéral Rhône, Vice-Président du Grand Lyon
Claire DONZEL
, 1ère Secrétaire fédérale, Haute-Savoie
Luc LEVERT
, Secrétaire fédéral, Isère
Gérard FROMM, Conseiller général des Hautes-Alpes
Hélène GEOFFROY, Conseillère générale du Rhône, Membre du Conseil National

Sud-Ouest

Vincent FELTESSE, Président, Communauté urbaine Bordeaux

Philippe MADRELLE, Sénateur, Président du Conseil Général de Gironde

Gilles SAVARY, Député européen

Pascale GOT, Députée de la Gironde
Michèle DELAUNAY, Députée de la Gironde
Jean FABRE, Vice-Président du Grand Narbonne
Christine BOST, Maire d’Eysines, Conseillère générale, Vice-présidente de
la Communauté Urbaine de Bordeaux
Béatrice MARRE, Conseillère municipale Millau, Membre du Conseil National
Gérard GOUZES, Maire de Marmande, Président de la Communauté de Communes Val de Garonne

Michel MOYRAND, Maire de Périgueux, Vice-Président du Conseil régional d'Aquitaine
Gilbert MITTERRAND, Maire de Libourne, Vice-Président du
Conseil général de la Gironde


Ouest

Bernard POIGNANT, Maire de Quimper, Député européen
Jean-Yves LE DRIAN
, Président Conseil régional Bretagne
Alain YVERGNIAUX
, Conseiller régional de Bretagne, Conseiller Rennes métropole
Danielle BOUSQUET
, Députée des Côtes d'Armor
Hervé PELLOIS
, Maire de Saint-Ave, Conseiller général Vannes-Est
Marc LEVILLY
, Adjoint au Maire de Caen, Vice-Président Caen-la-Mer

Centre


Bernadette BOURZAI, Sénatrice de la Corrèze
Alain
RODET
, Député-maire Limoges
Jean-Paul DENANOT
, Président Conseil régional, Limousin
Claude TREMOUILLE
, Vice-président Conseil régional, Limousin
Renée NICOUX, Maire de Felletin, Vice-présidente Conseil régional, Limousin
Marie-Françoise PEROL-DUMONT
Présidente, Conseil général Haute-Vienne
Daniel BOISSERIE
, Député Haute-Vienne
André CHAPAVEIRE
, 1er Secrétaire fédéral, Haute-Loire
Alain LAGARDE
, 1er Secrétaire fédéral, Corrèze
Laurent LAFAYE
, 1er Secrétaire fédéral, Haute Vienne
Corinne CHOCAT
, Maire, Conseillère régionale, Limousin
Dominique ADENOT
, 2e Adjoint au Maire de Clermont-Ferrand, Vice-Président de Clermont Communauté, Président du Pays du Grand Clermont
Marie-Madeleine MIALOT
, Vice-présidente Région Centre
Marie-Paule BARRUCHE, Adjointe au Maire de Limoges


Paris – Ile de France

Malek BOUTIH
, Membre du Conseil National
Jean-Pierre MIGNARD
, Membre du Conseil National
Jean-Paul PLANCHOU
, Maire de Chelles, Conseiller régional Ile de France
Michel RICART
, Maire de Lognes, Président de l'agglomération de Marne la Vallée-Val Maubuée
Philippe DE VISSCHER
, 1er Adjoint Maire de Noisy le Sec
Marc WLUCZKA
, Adjoint au Maire Paris 20e
Etienne CHAUFOUR
, Maire de Juvisy sur Orge, Conseiller général Essonne
Sophie CERQUEIRA, Adjointe au Maire de Noisiel, Déléguée fédérale Seine et Marne
Olivier LEONHARDT, Maire de Sainte-Geneviève des Bois, Président de la Communauté d'agglomération du Val d'Orge

Autres


Nicole FONDENEIGE, Secrétaire de la Section des Socialistes Français à Bruxelles
Philippe MOLITOR
, Conseil fédéral, Fédération des Français de l'Etranger

Mais aussi Dominique MIKOLACZYK, Claude LAGARDE, Brigitte SICARD, Georges-Guy JOURDANET, Michèle LE DONGE, Gilles DUGRAND, Ouarda KARRAI, Paulette LAME, Bernard BASTET, Marie-Thérèse ALLERAT, Pierre BENAYOUN, Françoise BUGARET, Gérard JABUT, Denise-Michèle MORZADEC-NICOLE, Aimé BERAUD, Bernadette BERAUD, Thierry WONG, Dominique MARTEAU, Nicole VIALA, Francis FLOUZAT, Dominique BAUDET, Jean-Philippe COULOMBIER, Pierre COEUR, Jean-Claude CHERASSE, Christophe VAUCAMPS, Francine FILLOL-CORDIER, Claude BERRARD, Christian SANA, Lionel TOUTAIN, Barbara TOTA, Olivier MARSICK, Pascale AMMAR-KHODJA, Martine VONCK, Nathalie ROLLAND-VANNINI, Claude ROLLAND, Denis FUENTES, Jacques SAVINE, Patrick DUMESNIL, Benoît WILLOT, Renée NICOUX, Odile THOMAS, Christian KUBALA, Claude BOYER, Frédérique MENEY, Sonia DOYSIE, Nicole ROCHER, Jacques BRIQUET... Et plus de 600 autres signataires... CLIQUER ICI


77 commentaires:

Yves a dit…

Très bonne initiative et je rajouterai JP Mignard président de Désirs d'Avenir

valery a dit…

Il est regrettable en effet que le vote des militants se résume à une simple ratifications.

Le choix des candidats par ces derniers devrait se faire par une élection, comme c'est le cas pour d'autre scrutins.

En toute hypothèse l'absence de prise en compte de la réalité du travail des eurodéputés, des compétences des sortants et des candidats, pour une simple négociation entre courants est une approche particulièrement regrettable.

Brigitte a dit…

Il n'est pas sérieux d'envoyer des gens travailler pour l'Europe qui ne parlent pas anglais ! Je voterai non.

Serge a dit…

Je ne voterai pas la liste.
Serge - section Lyon 9e

extriansi a dit…

Pour regagner Gilles Savary
Signons nombreux la pétition :
http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=189d5128b1ec8649e7f62a30477865d5

et faisons suivre à tous nos contacts mails, collons ce lien sur tous les blogs, forums.....

Marre des couleurs qui n'en sont pas:
rouge et vert de colère, bleus à l'âme, rose fané

Avec simplement le jaune, le rouge et le bleu, on peut fabriquer toutes
les couleurs de l’univers.

La politique doit se souvenir de son sens premier : par définition elle
est la chose publique, donc l’intérêt des gens (Grèce antique : la
politique est une science qui cherche à imaginer le régime idéal.)
« nul n’est une île » disait Thomas Merton et je le rejoins sur ce point.
Que serions-nous sans nos voisins ? La solitude, ça n’existe pas !?
L’Europe, c’est une belle idée si elle est construite proprement. Or,
contrainte par les gigantesques défenses d’y voir de quelques éléphants,
elle vient de se prendre le pied dans la mâchoire-étau d’un crocodile
hénaurme.

Elle a besoin de Gilles Savary qui, oubliant parfois sa vie perso, a
travaillé à sa construction pendant 10 ans?

SOYEZ NOMBREUX A INTERVENIR SUR LES BLOGS :

http://www.blog-savary.fr/index.php?2009/03/02/157-leon-de-chose-politique-pourquoi-je-ne-suis-pas-candidat-au-parlement-europen-ou-mon-parti-ma-tuer#co

http://www.michele-delaunay.net/

http://www.unpointetlarose.fr/

Daniel a dit…

C'est quoi ce vote ????
J'ai reçu une information sur la structure du bulletin de vote ... si on peut dire :

Il n'y aurait ... que la liste ! Pas de choix possible, donc. On le dépose dans l'urne tel quel, ou on le barre, on écrit NON ?

Mais dans ce cas, considéré comme nul !!! Et on sait bien que les fédés ne vont pas s'empresser de communiquer le taux de blancs / nuls !!!

Quelqu'un sait-il ce qu'il en est ?

RFA a dit…

Il n'est pas sérieux de la part d'un parti politique démocratique de pratiquer des méthodes de désignation dignes d'un pouvoir totalitaire

Pour ma part, je n'accepte pas d'être englué dans cette mascarade qui nous empêche de "choisir" nos représentants

N'ayant aucune possibilité de modifier la liste et son ordre, je m'oriente vers un vote négatif le 12 mars prochain

Je suis peut-être ringard mais la notion de démocratie que l'on m'a inculqué a encore un sens

Christophe a dit…

Continuons comme cela et le résultat du PS aux élections européennes va être catastrophique...
Je suis effaré par l'effet produit par ces derniers évènements sur les gens que je connais et qui sont l'électorat habituel du PS

La Chaloupe a dit…

Bonjour,

Comment fait-on pour voter non, les militants reçoivent la liste sans bulletin NON ou ABSTENTION ?

Merci pour la réponse.

sheila mcc a dit…

Viens de recevoir le bulletin de vote pour le Sud-Ouest, envoyé par la Fédé du Rhône.
Chez moi (sous Word) il n'y a pas de case POUR , seulement CONTRE ou ABSTENTION. Lapsus révélateur ?

Anonyme a dit…

Tout est dit ! Bravo !
Un limousin

Pierre a dit…

Jusqu'à présent, le Massif central était défendu, au Parlement européen, par deux députés européens socialistes, Catherine Guy-Quint et Bernadette Bourzai. Demain, si la liste socialiste pour les européennes est présentée sans modification dans la région "centre", il n'y en aura plus. Seule la droite portera la voix de nos territoires au niveau européen. cette situation explique aujourd'hui la fronde qui s'organise pour contraindre la direction du PS à revoir sa copie. Pour nous, il est essentiel de garantir une représentation de gauche de ce vaste ensemble territorial qui présente des spécificités géographiques, humaines, économiques et écologiques. Le lien entre l'Europe et le Massif central est étroit. Et nous savons que les prochaines années seront décisives. Pourquoi ?
Notre territoire bénéficie actuellement d'un programme européen spécifique avec le plan pluri-régional Massif central 2007 - 2013.
Ce plan a permis de passer d'une logique de zonage territorial à une logique de projets. Avec des enjeux ciblés : innovation et économie de la connaissance, accompagnement des mutations économiques, équité territoriale, développement durable. A partir de ces enjeux, le plan Massif central décline des politiques soutenues par l'Union. Accueil de nouvelles populations, ce qui passe par un soutien au maintien et au développement des services aux entreprises ; structuration des filières d'excellence à l'échelle interrégionale (agro-alimentaire, tourisme, bois) ; mise en cohérence des politiques de déplacements dans le massif central (y compris l'accès au haut-débit) et valorisation des ressources (eau, énergies renouvelables...)
Le rôle d'un député européen, c'est notamment de sensibiliser les acteurs locaux (régions, départements, intercommunalités) à ces politiques qui sont reconnues par l'Union comme prioritaires. Mais c'est aussi, dès à présent, de préparer l'après 2013, c'est-à-dire la sortie de ce programme pluri-annuel et pluri-régional. On sait que la réforme des fonds européens va s'accompagner d'une raréfaction des aides pour des régions telles que les nôtres. Comment s'y prépare-t-on ? Les mêmes incertitudes pèsent au niveau de notre agriculture. L'autre grand chantier qui nous attend, l'autre grand rendez-vous européen concerne les infrastructures, dont certaines ne pourront voir le jour que grâce à l'Europe. C'est le cas, nous le savons, de la Transversale, une ligne à grande vitesse qui placerait nos régions sur un axe stratégique. Pour aborder ces rendez-vous importants, les socialistes du massif central doivent aborder ces échéances en mettant tous les atouts de leur côté. Faire l'impasse sur notre représentation au Parlement européen, c'est faire de nos territoires un désert socialiste, un champ libre pour l'UMP. Alorsq ue nous le savons tous, ce sont les territoires les plus fragiles qui ont le plus besoin de la solidarité et, donc, a priori, des socialistes. Il nous reste quelques jours pour que ces arguments de bon sens soient entendus par les militants et par la direction du Parti Socialiste. Au boulot !

Conseil Fédéral de l'Aveyron a dit…

Vœu proposé au vote par le Conseil Fédéral


Permettre aux militants de désigner leurs candidats
aux élections européennes et leur tête de liste



La direction nationale du Parti Socialiste impose aux Fédérations l'organisation d'un vote le jeudi 12 mars de 17h à 22h sur des listes électorales dont l'élaboration échappe totalement aux militants.

En effet, le seul choix est de ratifier ou non des listes composées par des comités réduits qui, même s'ils sont constitués de la diversité de nos courants, ne sont ni élus, ni désignés démocratiquement.

Nous regrettons que les critères de renouvellement et de limitation des parachutages ne soient pas totalement respectés,

De plus, à quinze jours du scrutin, nous ne disposons ni des listes électorales, ni des éléments principaux de notre projet européen.

Le processus d'élaboration des listes européennes se réalise en total mépris de nos camarades tant dans la désignation de nos candidats que dans les têtes de listes,

Le Conseil Fédéral de l'Aveyron alerte notre Parti sur ces dérives qui entraînent le découragement des militants et risquent d’entraîner le non renouvellement de leur adhésion.

C’est pourquoi, le Conseil Fédéral soumet ce vœu au vote des militants aveyronnais le jeudi 12 mars 2009.

Anonyme a dit…

Nous sommes avec vous !
Amitiés solidaires socialistes du Nord.

Brgitte Huttner
PS/DA 59

Anonyme a dit…

http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=189d5128b1ec8649e7f62a30477865d5

Ph L a dit…

Il faut virer collomb du ps.

ceux qui veulent la mort du parti n'ont plus rien à y faire.

tant pis, perdu pour perdu, je propose une pétition pour le faire virer, lui et ses amis.

en tous les cas, il faut relever les noms et ne plus jamais voter pour eux

Anonyme a dit…

à lire le commmentaire qui veut virer Collomb du PS , je crois que l'on atteint le sommet des moeurs forme politburo.
Dire haut et fort sa conception politique, ses valeurs, comme ce fut le cas dans l'interview de Canal+ entre autres, quand on est responsable politique c'est à mes yeux un gage de bonne santé politique à gauche.L'histoire nous a appris où mène les oukases!Non,merci.
Même si c'est un spectacle dont on se serait bien passé, je ne peux voter une liste qui montre un tel mépris des territoires et de leur vie, alors que c'est par l'expérience politique dans ces territoires que passe la construction authentique de l'Europe.
Le PS pour l'Europe mérite mieux que des bidouillages et des parachutés fussent-ils brillants.
Reste à souhaiter que la direction du PS le comprenne et revoit sa copie
Simone.

Anonyme a dit…

N oubliez pas que JP Mignard est aussi president de Desirs d Avenir dont 80% des membres sont au PS.

L approche que vous decouvrez soudain est celle de cette association depuis le debut.

Anonyme a dit…

C'est nul, a quoi ca rime une petition relayee par les medias? Si vous etes en desaccord avec le parti alors quittez le comme a eu le courage de le faire Melenchon. Un peu de courage Monsieur Collomb ou alors nous n'y verrions qu'une manoeuvre politique consistant a exister un peu plus, serait ce le cas?

Anonyme a dit…

Bravo Monsieur d'une telle initiative (pétition pour la liste des européennes)vous vous conduisez en vrai démocrate ! Avec l'espoir que cela fasse bouger les choses, mais connaissant l'entetement de la secrétaire générale...

Pluriel

YL a dit…

Désolant !!! Désespérant pour ceux qui sont encore à gauche et espère encore de la gauche capable de gouverner.
A quand la disparition du parti socialiste ??? Ca s'est déjà vu.
Et pendant ce temps la crise et Sarkozy n'attend que ça pour ferrer l'un ou l'autre. Cela rappelle la fin des années trente où des socialistes sont passés au fascisme puis à la collaboration.

Anonyme a dit…

Est-ce que cette initiative sera aussi une chance pour le Démocratie en UE? En effet, faire des "listes", présenter des candidats, certes, mais pour quoi faire?
Pour aller à Buxelles soutenir le Traité de Lisbonne alors qu'on sait que la grande majorité des électeurs du Parti Socialiste rejettent cette "Constitution Européenne" renommée Traité de Lisbonne?
Ou bien faire une liste de candidats pour aller à Bruxelles changer ce texte de 300 pages totalement illisibles, déni de la Démocratie et le tranformer en une véritable Constitution démocratique compréhensible par tous.

Brigitte Huttner (59) a dit…

@ PH L,

qui nous propose ici très courageusement et avec un sens de la démocratie particulièrement développé, de "virer Collomb du PS" parce ce qu'il ose dire, avec d'autres, tout haut ce que pensent des miliers de militants, d'hommes et de femmes de notre pays.

Je vous propose, camarade PH L, de "relever" non pas uniquement les noms de nos responsables politiques, mais aussi ceux des militants debouts ici et ailleurs, qui n'en peuvent plus de cette mascarade d'unité, de l'absence totale de debat démocratique, des pressions qu'ils subissent dans leurs fédés et sections ... !

Votre billet est hélas témoin de l'image que certains se font du renouveau de notre Parti et des méthodes qui y sont pratiquées, méprisant TOUTES nos valeurs pour lesquelles nos ainés se sont battus !

Je ne vous félicite pas, ami(e) de la démocratie, de la fraternité et de la liberté ...

Debout !Il est largement temps, d'oxygener les cerveaux formatés et der laisser derrière nous, une fois pour toutes, les méthodes d'un autres temps, indignes de notre Parti, indignes des hommes et des femmes qui s'y sont engagés pour faire rayonner nos valeurs ! Je vous rappele tout de même au passage, camarade PH L, que nous ne sommes pas à l'UMP...

Oue vivent d'autres manières de penser et d'agir ! Oui au rébond, et mille fois oui au renouveau !

Brigitte Huttner
militante "sans honneurs, ni medailles"
PS Villeneuve d'Ascq, Fédé du Nord
Co-référente de Désirs D'avenir 59

JLP a dit…

Pour une fois, tu as, camarade, une ligne claire : on ne saurait mieux que tu le fais exprimer son dépit. Après les luttes de courant, les conflits de sous-courants, et on pousse des cris de vierge effarouchée (et tu devrais admettre n'être que peu crédible dans ce rôle). Tout ça pour détourner le vote des militants, en enfumant notre terrier.
Ayant voté pour la motion A au congrès, ayant voté Aubry pour le secrétariat, j'hésitais sur ce que je devais faire pour ce vote : c'est vrai, voter pour une liste bloquée, déjà constituée, ce n'est pas très excitant. Mais là, ça y est, je suis convaincu : j'irai voter la liste proposée, malgré ses limites réelles. Les tentatives de manipulation sont trop claires.
Tu ignorais ce scrutin, camarade, ou est-ce la petite blessure infligée à ton petit amour propre qui suscite ton vertueux courroux ? Ton ou tes protégés n'ont pas été retenus ?
Le 1er crime de notre première secrétaire était pour les soutiens de Ségolène Royal de les « exclure » de la direction, et eux de craindre la composition de ces listes européennes. Ils entrent dans la direction, ils ont leurs places parmi les candidatures européennes, ces listes sont adoptées à la très, très grande majorité du conseil national, tous courants confondus. Mais voilà, une partie de tous les mécontents proteste, les pouvoirs des uns et des autres n'étant pas reconnus à la hauteur de la haute estime qu'ils ont de leur haute personne.
Le message est trop clair : tous contre la direction nationale, vivent les potentats locaux.
Le PS étant un parti internationaliste, le repli du pouvoir dans les baronnies ne saurait être considéré comme un progrès (et c'est un vieux partisan de la reconnaissance des peuples autochtones, même dans notre république une et indivisible, qui l'écrit).
Puisque certains appellent clairement à détourner le sens du vote organisé, le 12, je vote PS.

Julien T. a dit…

Un point échappe à la compréhension du non-militant PS que je suis.

Les listes constituées par les 'quelques camarades de la direction' ont été ratifiées par le conseil national du PS qui est un organe élu et donc parfaitement légitime et démocratique. Dire que puisque ses listes n'ont pas été décidée localement, ce n'est pas démocratique revient à dire que les lois votées par l'assemblée nationale ne sont pas démocratiques car elles sont votées par des élus nationaux et pas des élus locaux. Belle blague, non ?

En tout cas, vu de l'extérieur du PS, vous donnez un triste spectacle à un moment où on aurait besoin d'une opposition constructive et pas d'une auberge espagnole qui joue à qui mieux mieux.

Jean-Paul Schmitt a dit…

Je pense que ce retour à la démocratie de type "je ne veux voir qu'une tête" augure mal de l'ouverture vers les territoires.
Balancer Henri Weber sur le Centre, lui qui - intellectuel notoire et respectable - connait mieux les rues de la capitale que celles de Limoges, me semble aussi stupide que d'éliminer Savary ou Thierry Philip, l'un au titre de l'excellent travail qu'il a fourni et l'autre au titre de sa combativité et du renouvellement souhaité.
Du grand n'importe quoi.
Quant à l'avis des militants....
Je voterai contre cette liste.
C'est dommage qu'il faille en arriver là, mais le combat c'est aussi cela. Se démettre, démissionner, comme le disent certains, c'est abandonner la lutte pour que ce parti se transforme.
Je voterai contre le 12 mars à Lyon

Anonyme a dit…

De Jacantoine :

Un peu de débat :

http://www.libelyon.fr/info/2009/03/europennes-une.html

David MONGIN a dit…

Je suis de la Section de CHEPY( SOMME)dans la même section de Vincent PEILLON, Je trouve regréttable qu'on parachute notre député dans le MIDI par vengeance. Martine, tu critiques les méthodes de SARKOZY envers ses copains. Tu fais la même chose. Je voterai contre la liste proposée dans le NORD-OUEST.
DAVID MONGIN

Dominique Millécamps a dit…

Je me souviens des promesses de Martine Aubry, à la réunion des secrétaires de section, d'intervenir le moins possible dans les désignations et de laisser les régions choisir leurs représentants, de ne tenir compte que des compétences !!!
Vite envolée la promesse. Soit, les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent mais c'est un peu fort de café ! La démocratie n'est-elle pas inscrite dans la déclaration de principe du parti socialiste ?
Je soutiens cette pétition.

VGL a dit…

Pourquoi je ne voterai pas la liste soumise à notre vote le 12 mars 2009 :
Une nouvelle fois l'Europe est maltraitée par le parti socialiste, comme si elle était définitivement étrangère à la culture de notre parti.
Ce n'est pas les plus compétents, les plus engagés, les plus motivés pour défendre le projet européen qui seront nos candidats désignés par la direction du PS. C'est ceux que l'on doit remercier, sauver, à qui l'on doit assurer un poste confortable et bien rétribué –
Et c'est encore une fois pour assurer un pénible équilibre entre les courants. Tout cela devient au cours du temps particulièrement usant pour la militante que je suis.
Je pensais, à tort, que nous aurions pu saisir l'occasion des ces élections pour remettre l'Europe au coeur de notre projet politique, en faire le véritable enjeu du 21ème siècle, faire de l'Europe une véritable chance pour les européens en ces temps difficiles, une véritable dynamique et bien non nous en faisons une petite tambouille franco socialiste insipide.
Ne partageant pas les orientations définies par notre direction et parce que je suis une européenne de cœur et convaincue, je n’irai pas voter le 12 mars 2009.
VGL

Arnaud a dit…

Vous etes pathétiques.
Au regard de la crise que vivent les français, vous menez un combat d'arrière garde pour des postes à 7000 euros nets par mois et vous n'avez pas honte...

Ca n'intéresse personne et en plus, voir Gérard Collomb pleurer sur la légitimité des candidats... Quand on repense aux listes municipales, aux désignations aux législatives et aux cantonales, il était très heureux que le national le laisse imposer ses décisions staliniennes. Pour une fois, on ne le laisse pas faire ce qu'il veut et ca le chiffonne... Pathétiques.

YG a dit…

Il faut que cessent ces jeux de cour de Solférino...
Les militants doivent être à jour de leur cotisation pour voter, le taux de reprise le 12/3 sera l'indicateur du rejet de ces méthodes.
Rassemblés, peut-être, unis? certainement pas!

mike a dit…

Alors Gérard tu n'as pas eu les places que tu voulais c'est pour ca que tu fais tout ce bazar ? est ce que tes propres intérêts valent une telle fronde, diviser le parti une fois de plus parceque tu n'as pas eu satisfaction de tes ambitions c'est bien dommage.

Un camarade socialiste de l'Eure

V. Salta a dit…

@Mike,

visiblement tu n'as pas bien vu la liste des signataires. Crois tu que plus de 600 camarades réagissent ainsi parce qu'ils n'ont pas eu de "place" sur les listes ?

Victor Salta

Anonyme a dit…

comme si vous n'aviez pas les uns et les autres assez de mandats et d'influence comme ça !

non mais tu as vu Camarades la liste de tes signataires ?! Ce ne sont que des mords de faim !

Pour une fois que le PS laisse entrer un peu de sang neuf, ça donne de l'air. Et puis tu as bon dos de critiquer la liste sud est avec peillon quand même... vous n'avez qu'à vous entendre dans votre espèce de courant pas très socialiste !

Anonyme a dit…

Le problème, c'est qu'un certain nombre des 1ers signataires de cet appel sont des recalés de ces listes...

Pascal a dit…

Ras le bol !
La démocratie n’existe pas au parti socialiste, ce n’est pas un scoop. Pour la grande majorité des décisions, nous n’avons droit qu’à un simulacre. Un espoir de rénovation du fonctionnement de notre parti est né avec la motion E. Non pas que j’ai cru que les leaders de cette motion avaient des ambitions pures, mais parce qu’il était stratégique pour eux de donner enfin le pouvoir aux militants. Qu’importe, c’est le résultat qui compte. Surprise, la semaine dernière le représentant régional de L’espoir à gauche nous annonce que les « ségolénistes » seront un courant de plus. Je l’interroge sur le fonctionnement de ce courant et notamment sur le fait que nous devons, nous les militants de ce courant, voter pour élire nos représentants à tous les niveaux. Je vous passe les détails, mais en gros ce monsieur s’est énervé. C’était fini ! Nous somme bien un courant comme les autres avec des apparatchiks et des militants qui ne sont bons qu’à tracter, le doigt sur la couture du pantalon. Le plus drôle, c’est que ce triste sire n’a finalement pas obtenu une place éligible sur la liste des européennes, victime lui-même de ce fonctionnement. Ce n’est pas le seul, Peillon va devoir traverser la France ! Vous aller me dire : les militants vont voter les listes mi-mars. C’est vrai, mais ils vont avoir le choix entre : accepter tout en bloc ou être accusés de créer le désordre en refusant tout en bloc. Ce n’est pas là non plus un scoop, le système de scrutin permet de manipuler les votes. Il est vrai que voter non est très culpabilisant, nous voulons tous que notre parti redore son image dans l’opinion publique. Mais je crois que la coupe est pleine et qu’il est temps de réagir. Je voterai donc mi-mars, NON.

jeff a dit…

franchement c vraiment de la hante.comment ca se fait que mr colombe est nos parle tjrs de non cumule des mondats la il voulais imposé son proche ki a déja 3 fonction don j ai pas besoin de votre conseil monsieur colombe et je votrai pour .

jps a dit…

Au lieu d'offrir le spectacle pitoyable de vos querelles internes, vous feriez mieux de vous mobiliser contre les candidatures vraiment néfastes comme celles des listes UMP.
De plus, êtes vous sûr à Lyon et au Grand Lyon d'offrir le modèle de transparence que vous préconisez pour le PS?
Est-ce en présentant des gens qui cumulent déja plusieurs mandats que vous espérez donner un nouveau visage à la politique et intéresser les gens à la politique.

Anonyme a dit…

Les territoires à l'assaut de Soférino ! Enfin... Ras le bol de ces méthodes d'un autre age. Les militants ne seront plus jamais des machines à coller, faire du boitage, ou s'exécuter dès que Paris bouge le petit doigt. Maintenant ça suffit ! Il faut que la démocratie entre au PS sinon c'est sa 1ère secrétaire qui va se faire sortir ! Bravo Collomb pour cette initiative.
Le Sud

Anonyme a dit…

Vous vous rendez compte qu'on est en plein milieu d'une crise planétaire, que des millions de français vont se retrouver sans emploi, avec un président de surcroît tout à fait incompétent. Et vous vous étripez... pour des postes ? Vous dire l'ampleur de ma déception serait trop pour un blog, trop pour des mots. Il ne reste plus que la rue, où avoir un écho. REVEILLEZ-VOUS !!!

Anonyme a dit…

Puiqu'on me "demande" mon avis pour moi ce sera non !!!
On doit choisir entre une liste et... une liste. C'est le soviet suprême !!!
Pour moi c'est non !!!!!

Section PS a dit…

Je suis dans un parti démocratique, je le crois toujours. C'est pourquoi cher(e)s camarades, il ne faut pas valider cette liste et votant contre jeudi prochain, ce qui obligera la direction de revoir sa copie. Sinon, je ne vois pas comment nous pourrons demander plus tard aux militants de faire une campagne dynamique.
Dans cette liste, en plus des territoires qui ont été négligés, il ya aussi le mépris des militants.
Courage camarades et battons nous.
J. Chargui, secrétaire de section Lyon5

Jean-christophe a dit…

Si Vincent Peillon est maintenu tête de liste PS, je ne voterai pas pour la liste PS ... raz le bol du mépris

JEAN COURTIOUX a dit…

Le Parti Socialiste est de moins en moins un Parti eet de moins en moins socialiste. L'oligarchie dirigeante a choisi d'évincer Gilles Savary alors que celui-ci, après deux mandatures, avait engagé sa responsabilite de Député dans l'étude et la réalisation de dossiers importants qui seront posés sur le bureau de son successeur comme un paquet cadeau. C'est une honte pour la démocratie. Je m'abstiendrai de voter.
JEAN COURTIOUX. Section de LA TESTE DE BUCH

Nathalie a dit…

Mr Collomb,

Vous ne seriez pas aussi comique si vos propres équipes faisaient vraiment de la concertation notamment avec les associations.

Mais à la ville comme au Grand Lyon, on préfère que les élus cumulent les mandats, après il ne faut pas s'étonner si les élus ne représentent plus les gens qui ont votés pour eux...

Vous ne prenez pas en compte les demandes et besoins de vos habitants pourquoi la direction du PS devraient-il prendre en compte votre avis ?

Anonyme a dit…

@ celui qu il croit qu il faut virer Collomb

Nous avons democratiquement vote a 80% une declaration de principe qui parle du role des militants, du role des elus locaux et de l importance de l Europe.

Moralite: on se fouts des militants, on se fouts des elus locaux et encore plus de l Europe et c est le "porteur de mauvaises nouvelles" qu il faut sacrifier ?

Plancon 06 a dit…

Bonjour, je suis considérée hors PS, mais suis de gauche malgré tout et je soutiens votre pétition, une chose m'inquiète pourtant, après avoir pris mes renseignements, le vote en CN et en BN ont été validés. Pourquoi ne pas avoir refusé de voter cette méthode de désignation.
Ceci dit hélas nous rentrons dans des méthodes encore une fois de mépris des militants et de non reconnaissance de la base.
Comme le dit Dominique Millecamps , ou sont les promesses de Martine lors de la grande messe des secrétaires.
je ne pourrai hélas pas voter , mais non seulement je ne l'aurai pas fait, mais en plus mais amis toujours en section n'iront pas voter et ne renouvellerons pas leurs adhésions pour 2009.
Bon courage au PS

Déjà plus de 2000 signatures ! a dit…

En complément Voici un appel à l'initiative de socialistes issus de toutes les motions, qui demandent d'urgence du sérieux, du fond et du travail dans cette campagne.
http://www.plusloinplusvite.fr/

Pour toutes celles et ceux qui se refusent à ce que le PS arrive derrière l'UMP, ce qui donnerait un chèque en blanc à Sarkozy pour la suite. Signez aussi.

Anonyme a dit…

cette incapacité à la discipline des "socialistes" me desesperent

alain a dit…

Bonsoir,
Toute personne de gauche et de cœur à gauche est dans le constat de l'égarement de la gauche qui se dit PS.

J'affirme que je suis de pensées d'origine et du courant électeur favorable à la gauche, mais je ne me reconnais plus en personne,et je n'entends plus de reflets d'idées qui me motivent dans le PS.

Est il nécessaire d'avoir une étiquette pour être dans la pensée juste?

Un autre chemin, que l'"idée" à fait n'est il pas à ce jour abandonné, au bénéfice de l'intérêt, au copinage et à la méthode Iznogoud, qui se veut être calife à la place du calife?

N'y a t'il pas une politique "Autrement" avec un grand A?

Ces mots résonnent sur les propos et idées de Patrick Mottard qui après avoir été injustement écarté de la route, lors des municipales, est toujours dans l'"idée" qui fait le "chemin".

Kévin Bernardi a dit…

Les listes se sont faites à "Huit clos", ce qui, en démocratie n'est pas acceptable, surtout pour le Parti Socialiste qui prône une démocratie interne.

Il faut un profond changement, du renouveau, enfin !
Bien que je me félicite de la 3e place d'Eric Andrieu, dans le Sud-Ouest, je désapprouve les méthodes dont ont étés désignés les candidats; sans consultation militante.

C'est pourquoi j'ai décidé de signer cette pétition

laffin a dit…

Je voterai la liste même si B Soulage n'est pas en position d'être élu ce que je regrette. Mais nous avons demandé la rénovation,la diversité et l'unité! les cadres doivent donner l'exemple de la discipline et ne pas passer par la place publique pour résoudre les problèmes . hélas vous semble avoir laissé cela de coté comment voulez vous que nous soyons respectés si nous même ne respectons pas les règles

Nicolas a dit…

Vous êtes ridicules à vous bouffez le nez constamment!! J'espère qu'au PS personne ne rêve de gagner une présidentielle dans les années à venir...
Du fond de vos bureaux, les yeux rivés sur vos parts de gateaux respectives, vous rendez vous compte que vous faites la risée des Français?! Le PS n'a plus rien à envier à "Plus belle la vie" quoique si... Le nombre de jeunes qu'il rassemble.

Anonyme a dit…

Claude Maximy, section d'Andernos (33)

Je vous demande instamment de bien vouloir faire figurer Gilles Savary en position élligible sur liste aux élections européennes, grand sud-ouest.

Réintégrer VincentPeillon dans la liste nord-est semble une bonne solution pour que tout rentre dans un "ordre juste" et pas juste de l'ordre, enfin un certain ordre qui en arrange certains, mais pas tout le monde à la même hauteur.

Benjamin Durand a dit…

Chers camarades,

J'apporte ma signature à votre appel ;

je souhaite également y ajouter une contribution qui doit servir à tous dans notre parti : la constitution des listes des européennes a déçu nombre de grands élus ; si le PS doit se réformer, se décentraliser et se démocratiser, il faut qu'il le fasse à tous niveaux ; aujourd'hui, au niveau des sections ou fédérations aussi, les militants peuvent s'agacer d'un manque d'information, d'association voir de transparence des décisions prises. Cet appel n'aura pas d'impact politique durable si la preuve empirique n'est pas faite auprès des militants de base que leur voix est égale à celle des cadres du Parti !

Enfin, plusieurs personnalités politiques ont pu communiquer dans les médias sur une possible non participation pour la campagne une fois les listes définitivement déposées. Pour ma part, je suis totalement opposé à une telle défiance ; un Parti ne peut pas fonctionner dans l'anarchie une fois le débat fait (càd la phase dans laquelle nous sommes) ; ce fut l'écueil premier de la défaite de 2007 ! (et la détestable stratégie de carrière politique avec 2 coups d'avance, de certains qui préfèrent voir leur camp échouer avec d'autres qu'eux pour être au 1er rang à l'échéance suivante).


Benjamin DURAND
secrétaire adjoint Section Val de Saône

christophe a dit…

Je sais ce que vous allez encore pousser des cris d'indignation, mais la réalité est bien là, qui justifie une fois de plus le combat de Ségolène. C'est pas grave, la minorité silencieuse deviendra un jour majorité.

corinne a dit…

A Paris, j'appelle au rejet de la liste. A l'heure qu'il est nous n'avons même pas de compte rendu de mandat des sortants dont la plupart d'entre nous ignore même les noms! Il n'est pas acceptable que notre parti soit sourd? Nous ne devons pas être muets! Ensemble réprouvons la méthode. Si nous ne manifestons pas notre désapointement dans cette élection interne, nous ne serons même plus comptés comme militants mais simplement comme votants les grands jours de scrutins interne!
Voter contre le 12 mars c'est voter pour la démocratie!
corinne.azzouz@gmail.com
Paris 2ème

dominique a dit…

Je lis que la fédé girondine ne veut pas organiser les élections du 12 mars! Une vingtaine d’éligibles, une centaine de départements, chacun voulant “son” candidat, une solution, supprimons les départements, on pourra ainsi avoir un candidat éligible par région !!! au secours, Monsieur Balladur, venez sauver le PS !!! je plaisante bien sûr, mais basta de la fronde des baronnet locaux !!! la moitié des sortants ont laissé des places pour des jeunes, des femmes aux couleurs de la France, et c’est très bien comme ça !
Au fait le girondin Savary, il s’était fait parachuter où la dernière fois pour pouvoir être élu ? en Ile-de-France ! où j’ai fait sa campagne sans rechigner alors que nous n’avions pas de candidat de notre département … alors quand je vois maintenant que lui et ses copains Michèle Delaunay et Vincent Feltesse versent des larmes de crocodiles au nom de la Gironde, ça me fait rire jaune … si on continue comme ça, même en continuant ses conneries, notre Napoléon va être élu haut la main en 2012.

Anonyme a dit…

J'ai adhéré au PS quelques mois, puis demandé l'annulation de cette adhésion : je reste quelqu'un de profondément convaincu qu'il est nécessaire de refonder la société, en profondeur, et que cela peut se faire à partir des territoires et des hommes, s'il existe en haut lieu des volontés positives de restauration des lois tendant à garantir la liberté et la dignité de chacun.
Mais l'heure et grave, et le PS échoue régulièrement et inlassablement dans la mise en place d'une unité qui puisse faire face aux enjeux d'aujourd'hui. Les gens souffrent, le chomage augmente, les discriminations s'ancrent, la planète se meurt lentement, les droits individuels reculent, et que fait le PS??
Je tire les conclusions de ce spectacle affligeant, tout en gardant foi dans les changements à venir.
Bon courage Mr Collomb.

Anonyme a dit…

Je ne partage pas la totalité de l'appel à pétition ci dessus. En effet, si je suis d'accord avec la critique d'une méthode bureaucratique d'établissement des listes, tout en n'oubliant pas qu'il y avait 800 candidats pour 72 postes de titulaires et autant de suppléants et seulement une vingtaine d'éligibles ! je ne partage pas son point de vue sur l'ancrage des candidats aux territoires dans cette élection.
Les élus français au Parlement européen auront à traiter des affaires européennes et non pas de l'attribution de telle ou telle subvention à tel ou tel territoire. Il ne faudrait pas exporter au niveau européen notre système politique clientéliste français. Je crois me souvenir que le passage de listes nationales à des listes des grandes régions avait pour objectif de rapprocher les candidats aux plan local de façon à réduire l'abstention à cette élection, or la participation a toujours été pratiquement en baisse depuis 1979 :
http://www.france-politique.fr/elections-europeennes.htm
Donc ce passage aux listes régionales est un échec. En fait c'est, comme il est dit à chaque fois, le "déficit" d'explication sur l'Europe qui est la cause de cette abstention record et non pas le manque de proximité des candidats

Jean-Marc Queste

jb a dit…

theodore balalas, membre de la federation ps de marseille, ancien oas, ancien fn, le SAC......

a signé?

Anonyme a dit…

Le 8 mars 2009
Marion Legouy-Desaulle
Membre de la section PS de Fontenay-sous-Bois (94)
Adjointe au Maire, déléguée au Patrimoine bâti communal
A Gérard Collomb

Gérard,

Je te joins un commentaire de mon père Etienne Legouy quant à ton appel lancé sur ton site.
Pour ma part, puisque tu en appelles à la démocratie, je souhaite nous rappeler à tous que partage et participation la fondent.
Non, la démocratie n’est pas la pensée unique du plus grand nombre et encore moins la loi de qui parle le plus fort.
La démocratie est ce mode à la fois fort et fragile qui fait qu’au sein d’une même assemblée (européenne, législative, territoriale, associative…) des hommes et des femmes soient à même dans l’échange et la confrontation des points de vues, de trouver les termes d’un partage équitable des ressources produites par l’activité humaine. En tant que militante j’aurais préféré être informée un peu plus tôt, mais au vu du calendrier et de la complexité du débat sur l’Europe, cela était-il possible ?
Restons fraternels et libres dans notre expression, équitables dans la fin et les moyens.

Marion
http://marion.legouy.free.fr/

Etienne Legouy
Membre de la section PS de Vincennes (94)
à Gérard Collomb

Gérard,

Le présent mail n’a pas pour but de te donner mon soutien à l’appel national que tu as lancé sur ton site mais au contraire de te manifester ma totale désapprobation.
C’est ton droit de ne pas être satisfait de la liste votée démocratiquement. Je te rappelle que la liste a été votée démocratiquement par le conseil national du PS à une très large majorité : 189 pour/221 (14 contre et 18 abstentions).
Toutes les tendances, y compris la tienne étaient représentées et la règle de la parité est scrupuleusement respectée….
Si tu n’es pas d’accord, tu peux toujours présenter une autre liste sud-est au vote du 12 mars. Les militants du sud-est seraient alors à même de juger…
Ce que je désapprouve totalement c’est que tu lances un appel national en employant une argumentation basée sur des contre vérités affirmées avec force. Cela me rappelle les heures les plus sombres du socialisme où l’appel national servait à masquer des divisions locales et des rivalités personnelles.
A moins de considérer une volonté délibérée de nuire ? Ce qui nous surprendrait beaucoup de ta part.

Amtiés socialistes

Etienne
Vieux militant socialiste

Aspasie a dit…

Cette calamiteuse fabrication de la liste aux européennes n'est que la triste conséquence des "magouilles" du congrès de Reims: cet attelage de personnalités qui n'avaient rien en commun (par exemple Emnanelli et Fabius) n'a servi qu'à écarter Ségolène et à déconstruire un peu plus ce parti? Je demande à LA première secrétaire de corriger sa DOULE faute

Stéphane a dit…

Pour ma part, et compte-tenu de ce qui se passe dans le Nord, je ne voterai pas "non". Le vote est trop précieux...
Non, je voterai blanc en insérant dans l'enveloppe un bulletin sur lequel j'écrirai nos revendications d'un vote véritablement démocratique et pour que soit mis un terme à cette parodie de démocratie.

Anonyme a dit…

J'ai toujours soutenu Mr Collomb mais je ne pense pas que les listes produites pour les municipales et le fonctionnement de Mr Collomb à Lyon soient exempts de tout reproche et ça me semble n'être qu'un "caprice" parce que Thierry Philip "son" candidat n'a pas été choisis et c'est bien dommage. Je regrette toutes ces apparitions médiatiques pour tirer à boulet rouge sur la direction (pour laquelle je n'ai pas d'affinité particulière je précise !)

Anonyme a dit…

très décue en tant que militante de la prestation de collomb chez Ruquier, déçue par sa trahison à Ségolène Royal. Je voterai non^pour que ce parti touche enfin le font. Je pense à Mélanchon et ma foi je me dis qu'il n'a pas tort.Je vais peut être me ralier à leur banière pour retrouver un peu un peu d'honneur.A moins que Ségolène fonde son parti.

Ph L a dit…

à Brigitte Huttner,

Désolé mais la démocratie ce n'est pas ça. C'est tout le contraire.

La Démocratie c'est la discussion, le conflit au besoin AVANT la décision.

Les cadres du Ps ont largement plébicité les listes. La démocratie c'est le respect du vote donc le respect par les cadres de la décision des autres cadres.

Si vous voulez donner des leçons de démocratie, allez les donner à Monsieur Collomb qui fronde et ne respecte pas ce vote. Il est sur ce coup tout le contraire d'un démocrate.

C'est ce qui me fache. N'importe quel cadre ayant cette attitude je l'aurai critiqué et j'aurai employé les mêmes môts, peu importe son courant.

Quand on ne respecte pas les décisions prises par une immense majorité c'est que l'on n'est plus en phase avec cette majorité. Dans ce cas on est dans l'opposition et on n'a plus rien à faire au Ps. Sauf à y rester pour vouloir le faire perdre ce qui est le cas de beaucoup en ce moment. Je suis militant, j'ai toujours soutenu le Ps, même s'il est représenté par un autre courant que le mien. J'ai toujours voté pour le candidat que l'on me proposait même quand il ne me convenait pas. Il est sur qu'aujourd'hui, ce genre d'attitude auto destructive va me faire changer d'avis.

Aucune liste n'est en mesure de satisfaire tout le monde. Changeons les, et ce sont d'autres cadres qui feront la même chose dans l'autre sens.

Si je comprends la déception de certains (je fais parti des déçus), je considère que le bureau national ayant tranché à une large majorité, mon rôle est de le soutenir.

Quant à perpétuellement dire que ceux qui ne sont pas de votre avis sont les "vieux" socialistes, ça suffit. Je ne suis pas plus vieux que vous, j'ai simplement envie que tout le monde se regroupe derrière la direction (même si elle n'est pas celle que j'aurai souhaité) car je préfère ce PS à la droite qui nous gouverne. Je me bats contre la droite pas contre le Ps. A moins que ce soit ça être vieux...

Folio du Blanc-Mesnil a dit…

Je vous invite à lire le commentaire que j'ai publié sur mon blog sur cette question:www.alainramos.canalblog.com
Le débat que provoque la désignation des candidats met en exergue les difficultés du PS.Le congrés de Reims n'a rien réglé.Il faut d'urgence changer les pratiques et les modes de fonctionnement.Faute de quoi le PS sera toujours dans l'incapacité de produire un proget crédible et il restera inaudible.Nos amis de plus loin plus vite le souligne de manière forte et ils ont raison.Par ailleurs nous devons tout faire pour assurer le succés de la journée du 19 mars 2009 et dans ce cadre il faut prendre clairement position sur la question de l'augmentation des salaires et du pouvoir d'achat et pas seulement sur le SMIC.90% des salaires minimum des conventions collectives sont en dessous du SMIC actuel à1321€. Amitiés

Anonyme a dit…

Ségolène avait bien raison de dire à Reims :
"Le parti est malade"
Et beaucoup ont hurlé quand elle a ajouté " si nous pouvions nous aimer un tout petit peu "
La démocratie c'est une oeuvre facile à dire...très difficile à mettre en application !

Une de mes amie m'a écrit :
Je suis comme ces cathos qui restent cathos par tradition mais ont perdu la foi.

Julien RANC a dit…

Bonjour,

Ce commentaire sur une démission des militants qui soutiennent Gérard Collomb car ils ne sont pas contents du mode de désignation est tout bonnement stupide.

Que Thierry Philip n'ait pas été retenu sur la liste nous importe peu aujourd'hui, car si le problème de fond était celui-ci, seuls des élus de l'agglomération lyonnaise auraient soutenu la démarche de Gérard Collomb. Or, comme vous pouvez l'observer les signataires viennent de la quasi totalité des circonscriptions européennes.

Aujourd'hui cet appel est relié par les militants qui s'en sont saisis comme une tribune pour exprimer leur besoin de plus de démocratie.

Comme l'exprime un commentateur dire que le Conseil national a ratifié des listes non démocratiques car non décidées localement revient à dire que les lois de l'Assemblée nationale n'ont aucune valeur sur les territoires. Ce commentateur se trompe. Ce n'est pas le vote du Conseil que nous réfutons, c'est le fait que les listes se soient constituées dans les bureaux de la direction. Là est la différence.

Les listes auraient eu une valeur si le PS avait organisé un vote dans chaque circonscription européenne. Les 600 candidats qui se sont présentés auraient subi l'épreuve du suffrage universel, seule à même de donner de la légitimité à une liste. Ainsi réalisées, les listes auraient vraiment représenté les territoires et servi les militants et non pas les désidératas de telle ou telle figure de la direction du Parti Socialiste.

Souhaitant un mouvement ascendant des militants jusqu'à la direction et non plus un mouvement descendant de la direction aux militants (souvenirs d'URSS), je soutiens depuis le début cet appel et continuerai à le soutenir.

Julien RANC
Militant fédération du Rhône

Victor Salta a dit…

Effarant ! Aubry ce matin sur INTER... si les listes ne sont pas votées ce soir, rien de grave : elle les fera valider par la convention du parti !!! Donc en fait, c'est même pas la peine de se déplacer !!!

Dominique, Paule, Fred et Aline a dit…

Gérard, on vous aime !!!

Dominique, Paule, Fred et Aline

V. Danton a dit…

M. le maire,

j'ai suivi de près toutes vos sorties dans la presse pour dénoncer l'archaïsme au parti socialistes. Vous m'avez beaucoup impressionné et vous me rappelez un autre homme politique courageux, qui comme vous n'a pas hésité à critiquer son propre camp politique. Je veux parler de François Bayrou. Alors je vous souhaite de connaitre le même succès que lui et je vious invite à continuer votre engagement pour moderniser le PS qui est entre de bien mauvaises mains.

Bien à vous

V. Danton

Anonyme a dit…

Lisez cet article, comme par hasard c'est un militant lyonnais qui témoigne :

http://www.rue89.com/2009/03/12/ma-candidature-aux-europeennes-est-restee-lettre-morte-au-ps

souklaye.sylvain a dit…

Best of anticipation : le parti socialiste sera de droite ou ne sera pas
En cette veille d’élection démocratique, peu populaire et accessoirement européenne, faisons un point sur la véracité de la bipolarité politique et de ces chirurgies idéologiques qui décrédibilisent.
Pour notre étude cas, prenons par un exemple une entité de management de troupeau dépolitisé et de promotion sociale par trahison familiale.
Cette entreprise philanthrope est prisonnière de racines humanistes surfaites comme Mendès France et n’assumant pas ses penchants consuméristes pour l’économie de marché comme Mitterrand.
La suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/03/21/best-of-anticipation-le-parti-socialiste-sera-droite-ou-ne-sera-pas/

Olivier_Dunet a dit…

Monsieur Collomb, votre initiative est salutaire et saluée.
Malheureusement le Parti Socialiste s'est tiré une balle dans le pied avec l'élection de Mme Aubry et n'est pas prêt de se relever (avec Royal ou Strauss-Kahn non plus d'ailleurs).
On attend de vous plus qu'une simple pétition mollassonne!

Un socialiste qui vote Modem, en attendant...