lundi 22 décembre 2008

Coopération internationale


" Lyon s'exporte à Rabat... "


J’étais la semaine dernière au Maroc où j’ai conduit une délégation d’élus et d’acteurs économiques de notre agglomération


Au cours de ce déplacement, j’ai signé avec Omar El Bahraoui, maire de Rabat, capitale du Maroc, la nouvelle convention de coopération entre nos deux villes.

Depuis plusieurs années Lyon et Rabat entretiennent des relations privilégiées qui ont pris un nouvel essor, en 2007, lorsque dans le cadre du Programme d’Aide à la Décentralisation du Maroc, nous avons été désignés pour apporter à Rabat une assistance dans le domaine des déplacements et des transports publics.


Outre ces deux domaines, nous avons proposé à nos partenaires marocains d’élargir nos échanges aux politiques de soutien aux jeunes entrepreneurs et de développement d’activités innovantes. Grâce à ses pôles de compétitivité et à sa stratégie "Grand Lyon l’Esprit d’Entreprise", notre métropole est en effet de plus en plus reconnue pour son expertise en matière de gouvernance économique.

Autre secteur d’activité au programme de ce déplacement : l’éclairage public. Rabat est très impliquée dans le réseau LUCI initié par Lyon. Nous allons renforcer notre coopération dans de nombreux champs liés à la lumière et à terme, poursuivre l’illumination de sites exceptionnels tels que ceux liés à l’aménagement de la vallée du Bouregreg.

Tout cela, bien évidemment, est extrêmement positif pour les relations d’amitié réciproque entre Lyon et le Maroc. C’est aussi, par ces échanges, des opportunités de développement nouvelles pour les entreprises de nos territoires respectifs. Je crois que dans le contexte actuel, toutes les initiatives allant dans ce sens méritent d’être mises en œuvre.



2 commentaires:

Taoufik a dit…

A quand un déplacement en Tunisie ?

Citoyen en colère a dit…

Monsieur le maire,

mon commentaire n'a rien à voir avec votre déplacement au Maroc. Simplement je viens d'entendre à la radio que l'ancien préfet varois Jean Claude Marchiani allait bénéficier d'une grâce présidentielle de Nicolas Sarkozy. N'est-ce pas honteux ? Je commence à en avoir ras le bol comme beaucoup de français de cette république bananière !!! tout ça va mal finir.