jeudi 28 février 2008

Lyon endeuillée

L'explosion au gaz survenue ce matin cours Lafayette a causé la mort d’un pompier et fait plusieurs blessés.

Bien évidemment, mes premières pensées vont à la famille de la victime : un pompier de 35 ans, père de deux enfants. Dès que j'ai été informé de ce drame je me suis rendu sur place. Ensuite je suis allé au chevet des blessés dans les différents hôpitaux de la ville.

Sur le terrain j'ai pu mesurer la qualité des équipes de secours et des services de la ville qui mettent tout en œuvre pour reloger les habitants. Je veux aussi saluer le courage et l’abnégation des sapeurs-pompiers.

Chaque jour, les soldats du feu risquent leur vie. Aujourd'hui, l'un des leurs est mort dans l'exercice de ses missions. Lyon, comme il se doit, lui rendra hommage.


6 commentaires:

Marie a dit…

Sans préjuger de l'enquête judiciaire, ne faut-il pas regarder dans quelles conditions travaillent les entreprises qui réalisent les chantiers sur voies publiques, notamment au niveau de la formation , de la qualification de leurs salariés ; la concurrence à "outrance" entre entreprises n'est elle pas contradictoire avec les risques sur ces chantiers ?
souvent, je remarque la présence de travailleurs de pays de l'est sur des chantiers , connaissent ils vraiment les lieux et les risques ?
l' Hommage aux pompiers , aux sauveteurs, n'est pas superflu, maintenant, reste à savoir s'ils souhaitent toujours prendre plus de risques évitables, comme la population ?

Depuis peu de temps, les accidents dûs au "gaz", se suivent et les dégâts qu'ils causent deviennent de plus en plus importants. Encore combien de morts ?

Anonyme a dit…

Un bien triste incident. Toutes mes pensées à la famille de ce pompier.

Anonyme a dit…

j'ai halluciné en écoutant Alliot Marie descendue en avion de paris pour nous faire la leçon en insinuant qu'il y aurait des responsabilités dans cette explosion. C'est tout de même incroyable ces méthodes

stephane a dit…

les méthodes de campagne de vos adversaires sont raz les paquerettes; on le savait déjà avec les déclarations de perbien "on va vous défoncer". mais là, franchement ! préparez vous à de nouveaux coups bas !

je vote pour vous !

stephane

Lyon-Urbain.com a dit…

C'est en effet une bien triste nouvelle.

Anonyme a dit…

Un chantier de dernière minute pour des effets de campagne, c'est grave.