mercredi 21 novembre 2007

Marek Halter, un soutien prestigieux...
J’ai eu le plaisir de rencontrer une nouvelle fois mardi après-midi l’écrivain Marek Halter, sa faconde et son vif esprit à l’occasion de sa venue à Lyon. Il a présenté son dernier livre « Je me suis réveillé en colère »au forum de la Fnac Bellecour. Un livre d’humeur, de combat, celui d’un homme qui ne s’est pas résigné et qui évoque le communautarisme, le racisme, l’écologie, la démocratie, l’altermondialisme, le conflit israélo- palestinien

Nous avons évoqué ensemble la conférence internationale des maires pour la Paix au Proche Orient qui s’était déroulée le 6 décembre 2004 à Lyon rassemblant une cinquantaine de maires palestiniens et israéliens pour initier le dialogue dans une perspective de paix et de coexistence entre les deux peuples. Une rencontre qui avait été un grand moment d’échanges et dont Marek Halter s’est souvenu avec émotion. Si je suis réélu je l’ai assuré que je prendrai à nouveau de telles initiatives car les maires ont aussi leur mot à dire dans le processus de paix.

Thierry Philip, président de
mon comité de soutien, a par ailleurs obtenu avec Marek Halter un nouveau membre prestigieux. Comme en 2001, Marek Halter m’a apporté son soutien dans la bataille électorale à venir. Je l’en remercie. Je me rappelle de sa présence à mes côtés lors d’un meeting alors que j’étais seulement maire du 9e.


5 commentaires:

dom a dit…

J'affectionne particulièrement Marek Halter. C'est un intellectuel engagé qui délivre un message de paix et de dialogue entre les peuples. Le fait qu'il vous apporte votre soutien reflète les valeurs que vous défendez au quotidien. Je crois qu'il est nécessaire que les élus locaux s'engagent plus dans les actions internationales, l'exemple de la conférence des maires pour la paix en est un bon exemple, mais la solidarité internationale devrait se développer dans notre pays, y compris au niveau local.

rodolphe rous a dit…

Heureusement, il ne vote pas. Et pour ce qu'il connaît de Lyon et des lyonnais, je ne pense pas que son avis pesera lourd dans la balance au mois de mars.

Anonyme a dit…

Il y a des commentaires qui ne flattent pas leurs auteurs. On ne demande pas à un écrivain de connaitre particulièrement notre Ville , mais d'en partager les valeurs humanistes qui ont fait sa tradition et son honneur.
Cela, je pense, doit peser dans les choix à venir ,surtout lorsque les alliances dangereuses entre ceux qui prônent la haine de l'autre plutôt que le dialogue, apparaissent au grand jour et sont même encensées. Il est vrai que pour ceux là, le goût du pouvoir n'a pas d'odeur, ni de prix et qu'ils ont toujours pratiquées eux mêmes des politiques plutôt réactionnaires, les exemples ne manquent pas .
Simone

Lyonnais d'adoption a dit…

Doit-on refuser aux non Lyonnais le plaisir d'apprécier notre ville et son évolution ? Loin de cette vision fermée ou limitée à une utilité électorale, je suis au contraire heureux que Lyon s'ouvre à des Français ou des étrangers en nombre croissant. Et je suis fier que ces visiteurs en parlent en bien !

Myriam a dit…

Entièrement d'accord avec anonyme. Marek Halter soutient autant la ville que les efforts de Gérard Collomb en faveur du dialogue entre les peuples, notamment au Proche-Orient. C'est une attitude courageuse et louable d'un responsable politique. Les villes du monde ont beaucoup de choses en commun et donc beaucoup à se dire.