mardi 6 novembre 2007

L'eau moins chère pour les Lyonnais

Dans une période où tous les prix sont revisités à la hausse, le pétrole, les produits alimentaires, voici une bonne nouvelle que je suis fier d'annoncer aux Lyonnais : le prix de l'eau va baisser de 16%, soit de 28 centimes d'euros au m3. Soit une économie de 36 euros sur la facture annuelle

Oui, l'eau à Lyon était trop chère et le consommateur dès janvier devrait pouvoir recueillir le fruit de dix mois de négociation avec Véolia qui détient 85% du marché et la SDEI. Oui, l'impact est réel sur les résultats annuels des deux sociétés fermières. Mais il était nécessaire de revenir à un prix de l'eau plus juste.

Ceci est l'héritage d'un contrat d'affermage signé en 1986 et portant sur trente années. Le contrat comportait cependant une clause de révision quinquennale permettant de renégocier le prix de l'eau. Celle-ci a été utilisée sans succès par Michel Noir, Raymond Barre avait obtenu en 1997 une baisse de sept centimes mais le Grand Lyon en prenait en charge quatre centimes, et en 2002 notre équipe a arraché une baisse de neuf centimes.

Forts d'une longue expérience et de quelques déboires, nous avons entamé il y a plusieurs mois avec les trois vice-présidents du Grand Lyon, Gérard Claisse, Patrick Laurent et Mireille Elmalan une nouvelle phase de négociation. Fermement décidés à aboutir nous avons cependant recouru à un médiateur choisi de bon gré par les parties en présence. Et ainsi les propositions de baisse retenues sont exactement celles conseillées par le médiateur.

Aussi fermement convaincu de la justesse pour tous les usagers de la proposition, une délibération passera en assemblée communautaire le lundi 12 novembre. La balle est désormais dans le camp des sociétés fermières qui à mon sens ont tout intérêt à accepter ses propositions raisonnables.

Tout cela, en effet, me semble aller dans le sens de notre société contemporaine où la sensibilité de chacun pour les questions de développement durable s'accroît, où l'attention à consommer moins et mieux ces ressources précieuses que sont l'eau et les énergies gagne du terrain, comme en témoigne, par exemple, l'engouement pour les réservoirs à eau de pluie que l'on installe dans son jardin pour économiser l'eau.

L'effort doit être partagé et à mon sens, pour les habitants d'une grande agglomération, la notion de juste prix doit prendre tout son sens. Bien évidemment, il ne s'agit pas "d'étrangler" des entreprises qui réalisent des prestations de qualité, ni d'imposer des diktats. Mais conformément à notre esprit de gouvernance, de trouver un juste équilibre par la négociation, au profit d'abord des Lyonnais et des Grands Lyonnais.


15 commentaires:

R. PERRIN a dit…

Monsieur le Maire

C'est une belle négociation quand on connaît ce genre de marchés. Bravo pour votre ténacité qui paye pour le plus grand intérêt général.

Bien cordialement,

R. Perrin

Jack Bauer a dit…

Je vois mal comment les sociétés fermières refuseraient un tel compromis... Demander un alignement de la collectivité serait suicidaire pour elles compte tenu des enjeux économiques. Je suis pas un militant de gauche, loin delà,mais je reconnais le talent de négociateur au maire de LYON.

Anonyme a dit…

Prix de l'eau dans le Grand Lyon: Veolia d'accord pour une baisse de 16%

Veolia Eau a annoncé mardi qu'elle avait donné son accord au Grand Lyon pour une baisse de 16% du prix de l'eau dans le cadre de la révision quinquennale du contrat de gestion de l'eau potable de la communauté urbaine lyonnaise.

"Veolia Eau marque son accord avec les conclusions de la commission tripartite mise en place dans le cadre de la révision quinquennale du contrat de gestion de l'eau potable du Grand Lyon", a indiqué Veolia Eau dans un communiqué.

"Ainsi, les consommateurs lyonnais bénéficieront, dès le 1er janvier 2008, d'une baisse du prix du mètre cube de 0,285 euros hors taxe, soit une diminution de près de 16% de la partie +eau potable+ ou de 9,5% de la facture d'eau globale (y compris taxes et assainissement)", a-t-elle précisé.

Jay a dit…

Monsieur le Président,
Ne pensez vous pas reprendre un jour en régie directe la gestion de l'eau ? N'est ce pas prévu ?
Cordialement,

Rodolphe Rous a dit…

Moi aussi, je dis bravo Monsieur le Maire. Je note cependant que Véolia réalise ces marges conséquentes au détriment des lyonnais depuis plusieurs années, sans que cela n'émeuve l'exécutif municipal.

C'est pourquoi votre annonce paraît quelque peu suspecte à seulement 4 mois des élections municipales...

Anonyme a dit…

Comme M Perrin je dis d'abord bravo pour cette négociation. Ensuite je pense que cette capacité politique, et cette démarche méthodique vont inspirer nos choix pour l'avenir, entre -les représentants locaux du "maître communiquant" qui donnent des diktats, des conclusions d'une négociation avant de l'avoir ouverte, - et l'équipe municipale actuelle qui, autour du Maire fait la preuve sur ce dossier comme sur d'autres , de ce qu'est une bonne gouvernance moderne. Les lyonnais sauront où est concrètement leur intérêt .
Simone

Lyonnais d'adoption a dit…

Et pourquoi pas une eau potable gratuite ? C'est par exemple la thèse défendue par la fondation Danielle Mitterrand.

Blogone a dit…

Cher M. Rous, ne soyez pas mauvais joueur !

Anonyme a dit…

Municipales à Lyon: Collomb encore gagnant face à Perben, selon un sondage


LYON (AFP) — Le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb est encore donné vainqueur au deuxième tour de l'élection municipale de mars 2008 selon un sondage CSA publié sur le site du mensuel Lyon Mag.

69% des Lyonnais "estiment que le maire de Lyon va être réélu sans problème", alors qu'ils étaient 65% en septembre à le penser.

Depuis plus d'un an, l'institut CSA a toujours donné Gérard Collomb gagnant face à Dominique Perben pour les municipales, dans plusieurs sondages pour Lyon Mag.

Mère Cottivet -le retour : a dit…

De telles annonces sont bien "agreyables" ! Merci M. Collomb.

VMcD a dit…

C'est un peu brouillon ce blog, on commente l'article sur l'eau et on à droit un sondage (52/48) sur les prochaines municipales... Bref, je n'ose imaginer, si le maire PS avait engagé ces négociations plus tôt les économies que les lyonnais auraient pu faire...

La meilleure blague de la journée revient à "Jack Bauer" qui trouve en la personne de Collomb un grand négociateur! Demandez aux personnels de la municipalité s'ils ont le même sentiment... Merci pour cette boutade, vous avez egayé ma soirée...

Luc a dit…

L'eau: enjeu majeur pour ce siècle. Cette ressource épuisable ne devrait pas être une denrée marchande. Le retour à la régie municipale ou intercommunale doit être une promesse électorale. Véolia Suez Bouygues avaient bien compris les profits considérables qu'elles feraient lorsque dans les années 70 80 toutes ce sont battues pour reprendre les régies auprès des élus bien conciliants à l'époque.

réaliste a dit…

Monsieur le Maire bravo pour cette baisse, mais franchement pourquoi avoir attendu la fin de votre mandat pour vous préoccuper de ce problème ?

Lina a dit…

Jack Bauer s'emballe peut être un peu trop vite sur les talents de négociateur de M. Collomb !
Jusque là ,la marge bénéficiaire de Veolia était de 47.8 %...
--------------------------------
A quand le retour de la distribution de l'eau en régie municipale ?

Jack a dit…

Lina,

D'accord avec toi, mais on ne peut imputer à Collomb de telles marges. Par contre certains de ses prédecesseurs peuvent s'interroger... Noir excepté, évidemment.

Jb