jeudi 27 septembre 2007

Un grand dessein pour les rives de Saône



L’aménagement des berges du Rhône est un immense succès pour Lyon. A tel point que cette réalisation donne aujourd’hui des idées à de nombreuses villes à travers le monde qui veulent s’inspirer de l’exemple lyonnais. Je vous propose aujourd’hui de continuer ce grand mouvement de réconciliation entre notre ville et ses fleuves avec le réaménagement des rives de Saône

Avec son débit lent et calme cette grande rivière a longtemps joué un rôle fédérateur. Mais les différents aménagements réalisés au fil du temps ont peu à peu coupé la Saône de son environnement. Je crois qu’il convient aujourd’hui de rompre avec cette tendance en redonnant à cette rivière son caractère accueillant et convivial.

La beauté des espaces naturels comme la richesse du patrimoine architectural qui bordent la Saône nous permettent d’imaginer les aménagements les plus audacieux sur un tracé allant de Neuville jusqu’à La Confluence.

"Rendre les rives de Saône aux habitants..."

D’ailleurs, j’ai tenu à associer les maires de Neuville, Fleurieu, Collonges ou encore Saint-Romain qui au même titre que Lyon sont au cœur de cet ambitieux projet. Notre volonté est de rendre ces rives de Saône aux habitants en créant une continuité tout au long de ce tracé tout en le rendant accessible aux modes doux, aux piétons et aux vélos. Au fond, ce sera un grand projet qui va changer le visage de notre métropole et du Val de Saône.

Pour ma part, je suis convaincu que cette future réalisation va durablement améliorer la qualité de vie dans notre agglomération et contribuer, à l’instar des berges du Rhône, au rayonnement de notre territoire.


Si vous avez aimé les berges du Rhône, je suis sûr que vous adorerez les rives de Saône !




13 commentaires:

Anonyme a dit…

Good idea!

Anonyme a dit…

monsieur collomb

je lis avec étonnement dans le monde.fr un article évoquant le possible rapprochement entre perben et mercier. pensez vous possible une telle union entre ces deux hommes politiques ? pour ma part je trouverais une telle alliance contre nature. alors ne laissez pas le terrain du centre à votre challenger qui depuis des mois tente une union avec les millonistes et les villiéristes. bref, pas vraiment le profil d'un centriste. moi même qui suis un vieux centriste lyonnais, je ne me reconnais absolument pas dans ce genre de démarche vis à vis de quelqu'un qui est connu pour être un représentant de la droite dure. alors battez vous et je serai avec vous.

Anonyme a dit…

Super photos.

Houcine

Blogone a dit…

c'est avecdes projets qui font rêver les gens que nous avançons ! courage et encore bravo pour les berges du rhône !

PhilUMP a dit…

Vous nous emmerdez avec vos aménagements doux, on ne peux plus circuler en bagnole dans votre ville. Pradel, Collomb (l'autre), Noir et Barre nous permettaient de se déplacer en ville en voiture sans se prendre la tête . des grands axes fluides et rapîdes sans feu. Aujourd'hui il y en a que pour les modes doux, la ville c'est pas doux, c'est dur, c'est du business, c'est un combat. Quand je veux être au calme je rentre chez moi dans les monts d'or. Je n'aurai pas l'occasion de voter à Lyon, mais j'espère que vous allez laissez la place car je suis sur que votre successeur fera plus de place aux automobilistes et tant mieux.

Roch a dit…

PhilUMP ? belle caricature...

Anonyme a dit…

Que pensez-vous du projet de dominique perben de rouvrir les berges du rhone aux voitures ?

PhilUMP a dit…

Franchement on aurait pu laisser une bande de stationnement sans empiéter sur la partie pietonne en plus 50 millions d'euros pour trois arbres et deux pelouses, c'est quand même un poil chérot. Ca me fait doucement sourire de voir les Lyonnais s'extasier devant cet aménagement, ils s'agglutinent pour aller courir au milieu des vélos et des poussettes alors qu'il suffit de prendre sa voiture (on y revient toujours) pour aller dans la nature ou pour les allergiques à Croix-Laval voir même Parilly encore que ça craint un peu comme coin.

Anonyme a dit…

On peut aimer Parilly ou le Parc de la Tête d'Or et être très accrocs aux nouvelles berges de nos fleuves, car c'est dans la proximité le calme et la nature, pas besoin de polluer avec toujours plus de carbonne , de bruit, de temps de déplacements souvent plus long que celui que l'on consacre à la ballade nature! Je penses qu'apprendre à limiter l'usage de la voiture c'est l'avenir, et qu'il ne faut surtout pas revenir en arrière, ni au bord du Rhône, ni ailleurs, et oui aller de l'avant pour ces bords de Saône aux photos si bien rendues!
Enfin moi j'ai grandi dans le Vieux Lyon et je n'ai toujours pas digéré que Pradel est fait sauter le Pont au Change,alors que ce pont avait su résister aux bombes allemandes pendant la guerre 39/45, alors les références aux maires qui ont été pour la voiture à tout prix , voir à n'importe quel prix, non merci.

Oui revisiter les berges de la Saône c'est un beau projet pour 2008/2014, c'est une vision qui colle à l'avenir de la planète au moment où il est urgent de la dépolluer pour ne pas en mourir, et à quel prix!
C'est ausi en phase avec les moyens de déplacement du plus grand nombre , car ce que ne dit pas le commentateur plaideur rétro crypto -auto, c'est que les espaces des monts qui entourent Lyon ne sont pas accessibles à tous les urbains, ni à tous moments comme peuvent l'être les berges.
Alors, en toute bonne foi, il ne s'agit pas de faire la guerre à la voiture , il n'y a qu'à voir les parcs relais etc..qui sont aussi d'un certain coût...mais de remettre la voiture à sa juste sa place, de nous aider à diversifier les modes de déplacements tout en faisant une belle ville.
Mais cette vision suppose de bien connaitre la ville et ses habitants, et elle se distingue vraiment d'un petit ravalement de vert sur le toit de l'Hotel Dieu , ou d' une apologie lyrico philosophique qui ne nous interesse pas pour le futur de Lyon .
Simone

R. Perrin a dit…

d'accord avec simone

Nitram a dit…

PhilUMP..
Tout d'abord j'ai cru avoir à faire à une caricature; je pensais que ce que tu écrivais était du pur seconde degré... malheureusement, non !

Tu as BIEN DE LA CHANCE d'habiter dans les monts d'or, car comme beaucoup de mes voisins j'aimerai bien me payer une maison dans la campagne bourgeoise...

Il se trouve que j'habite à Lyon, et j'en suis tout de même très content.

Mais je ne vois pas pourquoi j'aurai a subir TON TRAFIC, les bouchons provoqués par les gens comme toi DANS Lyon alors qu'il n'y habitent pas. Résultat des courses : à cause de vous, les quais de Saone sont constamment bouchés aux heures de pointes.
Mais toi tu t'en moques car tu es dans ta voiture à ce moment là. Pas en train de subir le bruit et la fumée d'achappement comme les habitants de Lyon.

Tient, en parlant des Mont d'Or, j'ai une idée : je pense que le Contournement Ouest de Lyon pourrait passer juste en bas de chez toi, comme ça le Grand Lyon te montrerai à quel point la voiture est un bien fait :D

Tiens, j'ai l'impression que tu veux des voitures, mais chez les autres et pas chez toi !!

Les Berges de Saone est un des projets qui donneront énormément de valeur ajouté à notre ville, c'est magnifique de voir que la politique de Grands Travaux renait à Lyon. C'est bon pour l'emploi, c'est bon pour la qualité de vie des Lyonnais, c'est bon pour le tourisme et l'image de marque.

Et les quais de Saone feront peut etre oublier le futur fiasco du Grand Stade... ;)

Blogàpart a dit…

merci pour l'aménagement des berges. je voterai contre perben car son projet de remettre les voitures sur les berges montre bien le fond de sa vision. une vision passéiste qui n'a plus rien à voir avec ce qui fait la force de lyon aujourd'hui, càd sa douceur de vie et ses espaces naturels en plein centre urbain. encore bravo m. collomb pour votre audace.

BruZ a dit…

Très bonne idée !
Je suis un néo-lyonnais, fraîchement arrivé de Paris, et habitant dans le 2e arrdondissement, je me désole aussi des quais tristounets de la Saône. Tandis que les berges du Rhône sont devenues un foyer de vie en bonne mixité sociale, la Saône est comme éteinte.
Il faut réveiller les bords du Vieux Lyon !

Et bientôt, des berges sans autoroute ?...