mercredi 12 septembre 2007

Ministère de la ville à Bellecour : le modèle lyonnais récompensé

En installant son ministère de la ville et du logement sur la place Bellecour du 18 au 28 septembre, le gouvernement récompense l’action que nous menons à Lyon en matière de mixité urbaine

Cette initiative confirme aussi l’attractivité croissante de notre métropole qui accueille à cette même période trois congrès majeurs : le congrès des HLM, celui des notaires et celui des constructeurs-promoteurs.

En choisissant de délocaliser temporairement son ministère au cœur même de notre cité, Christine Boutin a donc décidé de mettre en exergue le modèle lyonnais en matière d’habitat et de logement.

Ce modèle est celui d’une ville équilibrée, où la mixité sociale s’applique à tous les quartiers pour que chacun puisse trouver sa place. Un modèle où les ségrégations et les inégalités, sources de toutes les difficultés, ne sont pas une fatalité. C’est ce modèle que nous avons développé au cours de ces dernières années et qui a permis d’impulser un vrai rééquilibrage de l’agglomération lyonnaise avec plus de logements sociaux construits à l’Ouest qu’à l’Est.

Construire une ville équilibrée, c’est aussi ce que nous faisons en prenant soin de diversifier l'habitat à travers des opérations de renouvellement urbain ambitieuses comme à La Duchère, à La Confluence ou encore sur le secteur du Bon Lait, à Gerland. Aujourd’hui, c’est un nouveau cadre de vie qui prend forme et qui fait que Lyon est une ville où l'on se sent de mieux en mieux. Résultat : notre métropole renforce son attractivité, ce qui bénéficie à tous.

D’ailleurs, je suis sûr que la ministre profitera de sa présence à Lyon pour visiter ces quartiers en mutation, véritables références de transformation urbaine à l’échelle européenne.


3 commentaires:

R. Perrin a dit…

Cher GG,

Avec tout ce que tu as fait pour lyon je ne vois pas comment tu pourrais perdre la ville aux prochaines municipales. Mais sois prudent. Ne te jette pas dans l'arène politico mediatique dans laquelle ton adversaire aiùmerait tant te voir descendre ! Les lyonnais n'ont qu faire des débats politiciens stériles. Ils sortent à peine des presidentielles qu'ils devraient dejà se retaper une campagne, des sondages, des commentaires de sondage, etc. etc. Bref, y a bien que les journalistes
qui auraient à gagner quelque chose là dedans. Alors un conseil : continue de te battre pour lyon, pour faire que cette ville continue d'avancer, de se développer, d'innover, d'être belle, de + en +, de bouger, de faire parler d'elle partout ! Foi de Lyonnais !

romain a dit…

bravo pour le bon lait,qui donnera un coup de pouce à gerland
www.romainblachier.fr

Anonyme a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec les conseils de R. Perri.Il faut surtout que les lyonnais se rendent compte par la force de l'exemplarité qu'un maire de gauche , non sectaire, c'est efficace.
Sur la qualité du logement il n'y a pas photo, pendant des années , la droite lyonnaise a relégué les gens les plus en difficultés dans les zones dites de logements sociaux.. quand les prédescesseurs de droite ont tous empilé les problèmes les uns au dessus des autres il n'y a aucune perspective d'échange et de partage réel dans la ville,ce qui est contraire à sa définition même. Faut pas s'étonner si les habitants se sentaient hors jeu, ou seulement des "obligés" qui forcement à un moment ou un autre vivaient mal la situation...outre la résorbsion d'un mal logement entrepris depuis 2001, c'est bien un gage d'avenir pour tous, la ville a besoin de toutes ses énergies pour être attractive et bien vivre.
Simone