lundi 10 septembre 2007

Les pionniers de La Confluence


J’ai inauguré jeudi l’ancien bâtiment des douanes relooké par l’architecte Jean-Michel Wilmotte sur le site de la Confluence


Un grand coup de chapeau à cet architecte mondialement connu qui a réalisé une métamorphose spectaculaire de cet édifice du quai Rambaud qui jouxte La Sucrière.

Un grand bravo aussi à ces pionniers de La Confluence que sont Georges et Florence Verney-Caron qui m’avaient fait part de leur volonté de s’implanter sur ce territoire alors même qu’il n’était qu’une vaste friche.

Le groupe de communication "Groupe 45" qu’ils dirigent préfigure ce qui sera demain un véritable pôle d’excellence tertiaire sur ces bords de Saône, avec des entreprises œuvrant dans les secteurs de l’art, de la culture et de la communication. Avec l’installation en cours de TLM et du Progrès, puis celle programmée du siège de la Région Rhône-Alpes, c’est tout un nouveau pan économique qui est en train d’émerger avec à la clé pas moins de 22.000 emplois.

Je suis fier de cette mutation que nous avons su engager sur ce territoire d’avenir, au cœur de notre cité. Au fond, jamais Lyon aura montré autant de dynamisme avec des réalisations dignes des plus grandes métropoles européennes comme La Confluence, les Berges du Rhône ou encore l'achèvement de la Cité Internationale.

Demain nous continuerons à mettre Lyon en mouvement avec d'autres projets comme l'aménagement des rives de la Saône, de la caserne Sergent Blandan ou encore, parmi d'autres, la requalification du quartier Mermoz.


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Wilmotte + Groupe 45 + Confluence : bravo. Très beau travail.

romain a dit…

on avait toujours une impression d'anteiruer, d'un quartier qui aurait été mais n'était plus.

là il sera

romainblachier.typepad.fr