vendredi 31 août 2007

Saint-Georges : renaissance d'un quartier


J’ai inauguré cet après-midi la fin des travaux de restauration de l’église Saint-Georges en compagnie du Cardinal Philippe Barbarin


C’est l’un des nombreux chantiers que nous avons fait aboutir au cours de ce mandat dans le cadre d’une convention pour la restauration de notre patrimoine signée entre l’Etat et la Ville de Lyon.

Des opérations importantes ont ainsi été réalisées sur l’abbaye Saint Martin d’Ainay, l’église Saint Bonaventure, l’église Saint-Just et l’église Saint-Bruno.
D’autres actions importantes de préservation ont été menées dans l’église Saint Pothin à l’occasion de la reconstruction de son orgue, les églises Saint Bernard, Saint-Nizier, Saint-Paul ou Sainte-Blandine.
Par ailleurs, notre patrimoine architectural et culturel a été largement renouvelé comme le théâtre des Célestins, le musée Gadagne, le Palais du Commerce, la gare des Brotteaux ou encore le dôme de l’Université Lyon 2. Au total, notre municipalité aura investi 100 millions d’euros dans la politique patrimoniale ces six dernières années.

Au-delà de la préservation de nos édifices historiques qui font aussi partie de l’attractivité touristique de Lyon, c’est le tout le quartier Saint-Georges qui a profondément changé de visage ces dernières années. Le pourtour et l’illumination de l’église ont été refaits, la balme, la place et le square Bâtonnier Valensio ont été redessinés en 2002 ; en 2005 et le parking Saint-Georges a ouvert ses portes avec plus de 700 places de stationnement.

C’est un vaste projet de renouvellement urbain qui est sur le point d’être totalement achevé puisque j’inaugurerai, le 5 septembre prochain à 16h00, la toute nouvelle place Benoit Crépu et ses abords, avec les rues Saint-Georges et Bertras, les plantations de la rue Lavarenne, les voiries situées sur le quai Fulchiron et l’allée de la Commanderie.

J’invite celles et ceux qui ne connaissent pas, ou qui n’auraient pas revu Saint-Georges depuis quelques temps, à venir découvrir ce quartier historique redevenu l’un des plus beaux et les plus agréables de Lyon.

4 commentaires:

Blogone a dit…

C'est devenu top St Georges !

Annick, habitante du Vieux Lyon a dit…

Monsieur le Maire,

Un bon point pour Saint-Georges. Mais je comprends pas pourquoi vous vous affichez sans cesse avec les représentants de l'église catholique. Le Cardinal Barbarin en particulier n'est pas connu pour ses positions d'ouverture à ce que je sache !

Ricardo a dit…

moi je trouve très bien que la ville s'engage dans la rénovation des églises comme elle l'a fait à saint paul ou à ainay. car Lyon est aussi une belle ville grâce à la beauté de ses lieux chargés d'histoire. le classement au patrimoine mondial de l'unesco, ça n'est d'ailleurs pas tombé tout cuit !

romain a dit…

Comme le disaient nombre de députés de droite et de gauche lors des premières lois sur le patrimoine:"devant un batiment église il y a la place et ses habitantds"Une rénovation d'eglise c'est aussi la valorisation du quartier autour