jeudi 21 juin 2007

Il faut protéger les réfugiés


Comme chaque année depuis quatre ans, j'ai participé à la Marche des Parapluies de Forum Réfugiés hier après-midi à Lyon

En cette Journée mondiale des réfugiés, il s'agissait une fois encore d'alerter l'opinion publique sur la situation du droit d'asile en France et en Europe. Il ne s'agit pas d'avoir une attitude angéliste et naïve sur le dossier. Mais il est essentiel de rappeler que le respect du droit des demandeurs d'asile et le statut des réfugiés tels qu'ils sont définis par la Convention de Genève ne soient pas banalisés, fragilisés ou remis en cause par des amalgames et des discours contradictoires.

C'est toute la valeur du travail rigoureux que fait Forum Réfugiés pour éviter les confusions sur des situations humaines et juridiques qui méritent un débat clair, responsable, sans démagogie. En effet, le respect du droit international pour les réfugiés ne doit pas être confondu avec le traitement, lui aussi très important, de l'immigration. Lorsqu'un homme, une femme ou un enfant est persécuté ou menacé de mort dans son pays, le droit international prévoit de lui trouver refuge dans un autre pays. Chaque démocratie doit assumer sa part de responsabilité en appliquant les règles de droit en vigueur.

Je vous invite à vous informer pour mieux comprendre la situation des réfugiés, ainsi que les différents statuts administratifs qui régissent leurs droits en France : http://www.forumrefugies.org/. Découvrez aussi l'entretien qu'Olivier Brachet, le directeur de Forum réfugiés, a accordé au site d'information http://www.rue89.com/ : http://www.rue89.com/2007/06/20/attention-a-la-confusion-entre-immigres-et-refugies. Vous pouvez aussi lire le chat qu?il a mené avec les internautes sur le site du Nouvel Observateur : http://forums.nouvelobs.com/1077/Olivier_Brachet.html

5 commentaires:

nadine a dit…

M. Collomb,

Les demandeurs d'asile ont en effet besoin d'être protégés. Surtout dans un monde comme le nôtre où des conflits violents se déroulent. Je pense au Darfiur, évidemment, mais aussi au Proche Orient et dans plusieurs pays d'Afrique. Mais comment éviter que nos villes deviennent le réceptacle de toutes les misères du monde ? Je suis plutôt d'accord avec Michel Rocard quand il nous dit que notre pays doit prendre sa part, mais que sa part de la pauvreté. Quelles sont les solutions pour éviter cet afflux ?

simone a dit…

Il est faux de croire que la France prendrait plus que sa part dans l'accueil des réfugiés , c'est à dire ceux qui ont dû fuir leur pays comme vous l'explique M COLLOMB, nous ne sommes même pas bon élève puisque le nombre de reconnaissances du statut de réfugiés est plus faible que bon nombre d'autres pays.
Qu'est ce qui fait parler d'afflux? les personnes que l'on croise dans quelques rues et qui font la manche par exemple, mais ce ne sont pas le plus souvent des demandeurs d'asile, donc effectivement il faut aller sur les sites spécifiques pour bien comprendre et se méfier des amalgames, ou d'une perception sommaire, Les réfugiés , demandeurs d'asile sont majoritairement à Lyon en provenance des pays de l'est de l'Europe , pas du Darfour, car ces populations afflux dans le pays proche , comme le Tchad ,où les camps de réfugiés représentent une charge insupportable pour ce pays déja en difficulté.
Quant au Proche Orient, les palestiniens notament, sont des refugiés sans patrie et plusieurs générations sont nés dans les camps au Liban , en Jordanie, ou dans les territoires occupés par Israël, .

Enfin dans notre planète monde, la question est aussi politique, qu'ont fait les pays démocratiques, riches, politiquement et économiquement développés, pour prévenir les situations d'afflux de réfugiés en agissant fortement pour le respect des droits de l'Homme dans chaque pays, pour prévenir les conflits armés plutôt que de les attiser, pour aider au développment économique. Il faut agir pour que ces questions soient concrètement prises en compte dans les politiques extérieures de la France

emmanuelle a dit…

Bonsoir M. Collomb.

C'est une bonne initiative de participer à la marche de Forum réfugié. Cette association fait en effet un travail remarquable depuis des années. En plus, c'est une association lyonnaise qui fait référence au niveau national grâce au travail intelligent de son directeur Olivier Brachet dont les positions sur le droit d'asile dépassent largement le stade du compassionnel.

Je trouve ses prises de parole toujours courageuses à l'heure où un certain nombre de représentants de la gauche ont souvent des positions peu réalistes. Je suis inquiète de cette situation et inquiète aussi du discours xénophobe ambiant dans notre pays qui tend à créer des amalgames plus que douteux entre immigration, clandestinité et insécurité.

On voit aujourd'huii à qui profite ce genre de confusion inacceptable. Alors battez-vous avec toutes les personnes qui comme Olivier Brachet ont un discours responsable sur ces sujets délicats. Il manque des politiques courageux sur ces questions !

Merci de prendre en compte mon message.

Avec toute mon amitié,

Emmanuelle

xavier a dit…

Bonjour monsieur le maire,

Le droit d'asile en France fait malheureusement l?objet des pires contraintes dans notre pays. Ce sont les associations elles-mêmes qui dénoncent cette situation dans un rapport publié hier à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié.

On parle notamment d?un véritable parcours d'obstacles pour les réfugiés qui veulent aujourd?hui trouver asile dans notre pays. Et naturellement ce sont les préfectures qui sont pointées du doigt car ce sont leurs services qui examinent les attributions (ou non) des statuts de réfugiés aux dépends de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides.

Le mieux, monsieur Collomb, serait de prendre votre bâton de pèlerin en vous servant de votre mandat de sénateur pour faire bouger les choses ! Car il y a urgence, notamment si on en croit les témoignages des associations de défense des droits de l?homme, notamment sur les mauvais traitements réservés aux étrangers qui transitent dans les centres de rétention.

Merci de vous mobiliser !

lachepaslaffaire a dit…

J'entends beaucoup de gens dire cyniquement que vous êtes de droite. Mais combien y avait-il de conseillers municipaux de droite à cette manif ?