jeudi 31 mai 2007

00’s…

Hier, à la Sucrière, Stéphanie Moisdon et Hans Ulrich Obrist, les deux commissaires de la Biennale d'art contemporain de Lyon ainsi que Thierry Raspail, directeur artistique, présentaient leur projet à la presse.
Après "C’est Arrivé Demain" en 2003 et "Expérience de la Durée" en 2005, le projet de cette 9ème édition a été conçu à la manière "d’une exposition et d’un livre d’histoire écrit à plusieurs". Leur ambition?
"Nommer l'art de cette décennie" et faire de cette biennale intitulée "00’s" une référence. Un pari audacieux dans un contexte mondial de l’art en pleine effervescence avec plus de cent biennales d’art contemporain à travers la planète, soit une biennale qui ouvre tous les trois jours !
Rendez-vous pris le 19 septembre…

5 commentaires:

elise bertra a dit…

Ca s'annonce alléchant comme programme. J'avais bien apprécié le côté populaire de la précédente.

virmicelle a dit…

Les BAC deviennent de vrais marché et générent de vrais sources de financement. C'est aussi, pour les villes, un enjeu de rayonnement et d'attractivité. En 2005, comme le dit Elise, à Lyon la fête avait su être pointu et populaire en même temps. Pour en aboir vu plusieures, je crois que c'est ce qui fait la différence de l'évènement lyonnais.

sylviane a dit…

Lu dans l'express de cette semaine:
"il n'y a pas qu'en football que Lyon humilie Paris. Pour quelques jours, les bords du Rhône vont aussi ravir à Saint Germain des Présnle titre très envié de Capitales des lettres françaises...."
Enfin et Bravo!
Sylviane

bernard f. a dit…

Vivement cette nouvelle BAC ! La culture, ça n'arrête plus à Lyon, et c'est tant mieux. Cette ville est en train de devenir une véritable oasis culturelle dans ce pays.

claire tiriou a dit…

La vie à Lyon, ça donne envie !