jeudi 26 avril 2007

Une très bonne nouvelle

François Bayrou a accepté le débat proposé par Ségolène Royal.
C'est une très bonne nouvelle. Je suis persuadé, depuis longtemps, qu'une démocratie vivante a besoin de ce dialogue entre sensibilités différentes pour résoudre les problèmes complexes du monde d'aujourd'hui. A Lyon, je m'efforce de promouvoir une conception ouverte de l'action publique, apte à rassembler et à fédérer autour de projets communs partagés.

C'est ainsi que je dirige, notamment, la Communauté Urbaine avec toute la Gauche, les Écologistes et une partie des Centristes.Ce modèle lyonnais est visiblement exportable. Je ne peux que m'en féliciter. Aux côtés de Ségolène Royal, je continuerai à oeuvrer dans les prochains jours, pour favoriser cette dynamique au service de la rénovation politique, de l'efficacité économique et de la cohésion sociale.

13 commentaires:

magalie a dit…

C'est une très bonne nouvelle, puisqu'au fond, ces deux programmes se rejoignent et qu'ils s'agit, dans les deux cas, de personnalités de qualité : Cela montre à quel point nous avons à faire à des personnes d'une grande ouverture d'esprit qui sont (peut-être) prêts à travailler ensemble pour le bien collectif. Cela rejoint votre démarche sur Lyon, qui concrétement prouve son efficacité.

sophie a dit…

Je suis ravie de ce débat! je vais peut etre enfin savoir quel modele de société Bayrou propose. J'ai compris que ce n'était pas celui de la gauche, ni celui de la droite...mais à part ca, je 'ai pas compris grand chose.

On a parlé en 2002 de vote contestataire avec Le Pen, mais est-ce qu'il ne s'agit pas aujourd'hui aussi d'un vote cotestataire. La différence c'est que Bayrou n'est pas au 2ème tour et que c'est un candidat républicain...

Certes, ca fait pas mal de différences...

69sg a dit…

le parti du changement est possible. Je dirais qu'il est même envisageable!!!

davaro a dit…

Savez vous pourquoi BAYROU et SARKOZY ne se parlent pas ?
Bayrou avait refusé un complot de Sarkozy
excellent à voir ici : http://www.dailymotion.com/video/x1tbzx_bayrou-refuse-le-compl ot-sarkozy

simone a dit…

C'est d'autant plus une bonne nouvelle que cette acceptation du débat c'est faite dans un contexte d'une intervention de F.BAYROU qui de toute évidence a plus d'opposition avec N SARKOZY qu'avec Ségolène ROYAL. Il a dû recourir à une présentation très dogmatique et erronnée du programme économique de S. Royal pour afficher un désaccorde de fond. Car enfin le Pacte présidentiel n'est pas la déclinaison d'un programme étatiste, il n'est pas question de plan de nationalisation , mais plutôt d'une gouvernance économique au service de la croissance, de l'empli et du développement durable, et sur ce point je crois que le débat qui semble-t-il va avoir lieu samedi matin à 11 heures sera très éclairant.
Pour autant à ceux qui voudrait croire, ou faire croire que le socle socialiste et démocratique du pacte de Ségolène Royal serait écorné par cesdébats, ou que le PS oublierait toute la gauche qui fait exceptionnel soutien sans restriction S. ROYAL, il faut les rassurer aussi, débattre n'est pas perdre son âme, et c'est moins grave que de laisser accéder un dangereux personnage à la tête d'un état qui serait encotre plus autocrate,

Anonyme a dit…

Ca se passe, samedi à 11H sur, au choix, i-télé, Canal+ ou France inter

ptimotard a dit…

j entend beaucoup trop parlé de centrisme au ps a lyon comme monsieur collomb ou d autre comme monsieur rivalta..! il faut dir qu en y regardant de plus pret la gauche du ps est tres divisé voir peu nombreuse!je suis inquiet de ces derives politiciennes qui ne consiste qu a faire des pactes pour acceder a des postes tel que maire deputé..
le ps serait il lui aussi au centre et plus a gauche?
n y a t il pas ds centristes au ps qui aujourd hui souhaiteraient rester en poste?
pour ce qui est de monsieur rivalta j en suis sur vu la façon dont il dirige les transports de lyon avec une main de fer en traitant les chauffeurs de privilégiés alors qu on rame pour un goupe privé!
non stoppons cette derive a droite et au centre!! non merci et vive la gauche du ps!

g. berniche a dit…

a ptimotard: je crois que tu te rompes doublement. D'une Bernard Rivalta est un proche de Laurent Fabius et incarne, entre autre, la gauche du PS, au plan local.
Deux: le PS est composé d'une myriade de couleurs, du centre gauche incarné par Kouchner ou Delors à la quasi extrème gauche (Fabius, Melenchon...). Après je ne crois pas qu'il s'agisse de garder absolument des postes, mais plutôt de faire passer des projets. Exemple: si on doit s'allier à l'UDF pour faire gagner Ségo, et faire passer son projet face à Sarko, je ne vois pas où est le problème. La discussion et la négociation, et non la compromission comme tu le sous-entends, sont parfois nécessaire.

sidérant a dit…

> davaro, je crois que j'ai mieux même si c'est un peu long: http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/04/nicolas-sarkozy-un e-heure-a-la-cite-beauval
encore plus éloquent sur notre futur président. Ecoutez bien le début du discours et, surtout, l'amalgame: "je suis en banlieue, donc je vais parler religion musulmane". Pitoyable.

jacques a dit…

Monsieur Collomb, je crois moi aussi que Lyon peut tout à fait être ce laboratoire dont vous parlez depuis de nombreuses années. Dans cette agglomération, on sait depuis longtemps qu'une alliance du centre droit et du centre gauche est non seulement possible, mais aussi fortement souhaitable. On sait trop à Lyon l'inertie qui découle des pouvoirs confisqués par un seul parti Alors si vous continuez comme vous le faites, à faire preuve d'ouverture, vous aurez demain toutes les chances de diriger encore notre ville. En tout cas, vous aurez mon soutien et celui de très nombreux lyonnais. NB : bravo pour les berges, la part-dieu, les velos, la confluence, et tout le reste.

marie anne a dit…

Bonjour M. Collomb,

Je trouve l'idée d'une 3e voie à la française très séduisante. Cependant il va falloir déployer beaucoup de talent et d'énergie pour faire émerger un tel courant politique qui ne se résume pas à la réaction "ni-niste", ni droie,; ni gauche, mais qui est bien le grand mouvement progressiste et réformiste dont notre pays a aujourd'hui besoin. De ce point de vue il va de soi que votre modèle de gestion à l'échelle de la ville et du Grand Lyon apparaît le plus en phase avec cette nécessité qui sera plébiscitée demain par de nombreux français. Merci.

lisa a dit…

J'ai lu hier le programme de Mr F. Bayrou, et c'est frappant de constater les convergences, de fond et d'éthique. Je rejoins tout le monde ici sur la nécessaire réforme de la gauche française, qui doit plus largement intégrer divers courants, notamment centriste : il faut mener plei-ne-ment la social-démocratie, dès aujourd'hui. Comme le dit Marie Anne, cela demandera beaucoup de talent et d'énergie, mais également de l'humilité, de clairevoyance et du courage de la part des dirigeants des partis socialistes et centristes. Nous avons pû dors et déjà mesurer l'ouverture au dialogue de Mme Royal (et son équipe) et le courage et les convictions de Mr. Bayrou. J'espère de tout coeur que toutes les énergies (ce mot est bien aimé dans cette campagne) convergeront vers cet objectif commun, qui est en somme la condition sine qua non pour une France forte, ici, en Europe et dans le monde. Car c'est ici le réel enjeu de ces présidentielles. Il faut donc aller jusqu'au bout, ne pas "avorter" cet ambitieux projet avant terme. Alors si vous pouvez, Mr Collomb, parler en notre nom pour défendre la social-démocratie, nous vous remercions.

skydiver a dit…

Ca bouge, ça bouge... Accélérons le mouvement. Pour vivre à Lyon depuis pas mal d'années, je n'ai pas l'impression que le PS, l'UDF et tous les autres partis de la majorité du Grand Lyon aient perdu leur âme à cogérer cette collectivité.