mercredi 23 février 2011

Olympique Lyonnais

" Tout est (encore) possible ! "

Jouer le Real Madrid, c'est un énorme challenge. Pourtant notre équipe a tenu bon hier en obtenant à Gerland un score qui n'a de nul que le nom. Car la rencontre, elle, était superbe ! L'Equipe ne s'y est pas trompé en titrant "Lyon a bousculé le Real". Il est vrai que les Olympiens s'étaient bien préparés, que la confiance était avec eux, avec ces 8 buts marqués lors des deux derniers matchs de championnat à Saint-Etienne et contre Nancy.


 Et c'est vrai : les Lyonnais ont su révéler de belles qualités avec du jeu collectif, beaucoup de combativité, une très bonne condition physique et de jolis gestes techniques.

Dans les gradins, c'était l'ambiance des grands soirs de Ligue des Champions, avec cette tension traversant toutes les tribunes. Que dire de ce que nous avons ressenti quand, quelques secondes après son entrée sur la pelouse, Benzema, incisif, se déjouait de notre défense avant d'expédier le ballon au fond des filets de Lloris ? Que dire de l'explosion de joie quand ce fut au tour de Gomis d'égaliser ? C'était à une poignée de minutes du coup de sifflet final et jusqu'au bout on a cru en cette victoire tant espérée...

Bien sûr, le 16 mars, c'est un véritable exploit que l'OL devra réaliser à Madrid, dans l'antre de Santiago Bernabeu, pour l'emporter sur ces redoutables "Mourinho boys" et gagner son ticket pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. C'est la plus convoitée des compétitions européennes, celle que l'ensemble de la "planète foot" regarde. Un tel spectacle, seul un grand d'Europe, capable de rivaliser avec les meilleurs peut l'offrir à son public. C'est cela que l'OL nous permet de vivre chaque année en allant défier les clubs les plus prestigieux, soit à domicile, soit dans les stades les plus mythiques.

Evidemment, à ce niveau de la compétition, l'essentiel se joue sur le terrain sportif. Il faut pour l'emporter avoir un mental d'acier ! Mais lorsque l'on sait que le Real dispose d'un budget plus de trois fois supérieur au nôtre, on peut légitimement se dire que le match se joue aussi dans les moyens que l'on se donne pour obtenir des résultats. De ce point de vue, ne nous mentons pas. L'OL, bien qu'il soit le plus gros budget des clubs français, ne dispose pas d'infrastructures qui puissent lui permettre de rivaliser demain avec ses homologues britanniques, espagnols, italiens ou allemands. Rappelons par exemple que Santiago Bernabeu accueille 80000 spectateurs...

C'est tout l'enjeu du Stade des Lumières à Décines qui est un grand projet pour le développement de notre métropole et que soutient l'immense majorité des milieux économiques, culturels ou sportifs. De sa réalisation dépend une part de l'essor économique et du rayonnement de notre territoire, voire de notre pays, avec l'organisation de l'Euro 2016. Il en va aussi du degré de compétitivité que nous souhaitons à notre club. Allez l'OL, allez Lyon !

6 commentaires:

Supporter lyonnais a dit…

bien causé gégé :))

Anonyme a dit…

Bravo à l'OL qui n'a pas encore perdu contre le Real sur son terrain.

dogg-213 a dit…

Le SOCE est aussi d’accord le stade des lumières est une idée génial.
ALLEZ L'OL.

Bien pensés gégé:))

Anonyme a dit…

Commentaire digne des meilleurs journalistes sportifs ! Bravo, je ne vous connaissais pas ce talent. Je ne suis pas d'accord avec la fin de votre article mais bon...

djamel a dit…

excellent, il va falloir assurer à bernabeu, les madrilènes nous promettent l'enfer !

A fond derrière l'OL et le stade des lumières, il faut que notre club se donnes les moyens de ses ambitions.

Anonyme a dit…

OL CHAMPION 2011