mardi 25 mai 2010

Parti Socialiste


" A propos du cumul des mandats... "

J'étais ce matin à la rencontre des sénateurs socialistes avec Martine Aubry venue présenter son projet de réforme pour le non-cumul des mandats dès l'année prochaine.

Comme vous le savez, je suis fermement opposé à ce projet (cliquer ici pour lire le billet que j'avais posté sur mon blog le 14 avril). Ce matin, j'ai pu constater l'unanimité de mes collègues autour d'une même position en faveur d'une suppression du cumul des mandats par une loi générale en 2012. Nous ne pouvons pas nous priver de la possibilité de gagner le Sénat. Car évidemment, les très bons résultats des élus socialistes dans les élections locales nous donnent aujourd'hui de bonnes chances pour les sénatoriales de 2011. Il faut savoir que les conseillers municipaux représentent 95% du collège des grands électeurs chargés de désigner les sénateurs. Tout cela, nous l'avons expliqué à Martine Aubry, en insistant sur le fait que ça se jouera à quelques voix seulement.

C'est également ce que lui a rappelé ce matin Jean-Pierre Bel, le président du groupe socialiste au Sénat, "s'appliquer le non-cumul sans que la droite en fasse autant, ce serait un désarmement unilatéral qui pourrait coûter à la gauche une dizaine de sièges et donc la victoire en septembre 2011". Même analyse de mon camarade François Rebsamen, à lire dans Le Parisien (cliquer ici) qui explique combien une victoire de la gauche au Sénat serait une étape majeure avant la présidentielle de 2012. Comme mon collègue maire de Dijon, j'estime "qu'on n’a pas le droit de se mettre nous-mêmes des handicaps par rapport à nos adversaires de droite." Même mise en garde de Robert Badinter, Catherine Tasca, Jean-Pierre Masseret et de la vingtaine de mes camarades qui, ce matin, ont pris la parole pour demander le report du non-cumul après les prochaines sénatoriales.

Je ne sais pas si Martine Aubry entendra toutes les voix qui lui conseillent d'infléchir sa position. Comme je l'ai confié au Point (lire ici), je l'ai plutôt sentie camper sur ses positions. Espérons qu'elle progressera... 

13 commentaires:

Julien M. a dit…

Cette réunion est déjà un grand pas...

Il est agréable de voir que les sénateurs se sont rassemblés et partagent aujourd'hui les positions de Gérard Collomb.

Laisser le Sénat à l'UMP, appliquer cette règle du non-cumul uniquement au PS serait se tirer une balle dans le pied.

C'est à la loi de trancher, tout à fait d'accord avec vous !

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord , il faut que Martine AUBRY cesse de se prendre pour une cheftaine qui dirigerait une bande de "non intelligents".
Il est temps qu'elle apprenne à écouter! Les résultats récents de son vote à la va vite sans prendre le temps de la concertation devrait le lui prouver .
Oui cette réunion des sénateurs est réconfortante, il ne faudrait pas qu'elle croit pouvoir jouer sur le fait que c'est une expression des élus censés être distants de la base. Je souhaite au contraire que nous serons nombreux à montrer que nous sommes en accord avec les élus proches du terrain.
Simone

Roselyne D. a dit…

Je suis totalement favorable au non cumul des mandats, s'il s'accompagne d'une réforme des collectivités territoriales: élections au Suffrage Universel des communautés urbaines, renforcement de leurs compétences.

Et pourtant, je ne peux pas me résoudre à voir la gauche prendre le risque de perdre le Sénat en 2011. Ce serait criminel, pensez aux français qui souffrent, pensez au bol d'air que cela pourrait représenter pour eux!

Merci de cette position M. Collomb, courageuse car complexe et difficile à expliquer. Mais profondément juste.

Olivier M. a dit…

Je suis totalement opposé au non-cumul des mandats. Après avoir entendu des extraits de votre allocution sur France-Inter, disant que vous étiez contre cette proposition de non-cumul, je venais vous dire mon écœurement de voir des élus "profiter" de ce système en cumulant les mandats avec les avantages qui vont avec. Car, vous ne m'ôterez pas de l'idée qu'on ne peut être maire d'une grande ville et en même temps, sénateur ou député, voire ministre. Et tout cela avec toute la disponibilité que cela demande pour remplir sa mission pour le bien commun. Après avoir lu votre billet, je suis prêt à vous suivre si vous reconnaissez qu'en cas de majorité de la gauche, vous vous battriez pour imposer ce non-cumul par la loi. Car tout de même, vous avez déclaré sur France-Inter que si vous n'étiez pas sénateur, vous n'auriez pu obtenir pour Lyon ce que vous avez obtenu. Vous n'êtes pas sénateur uniquement pour les Lyonnais mais pour l'ensemble des Français comme chaque sénateur.
Cela me semble révéler quelque incohérence.

Ludo a dit…

PS: BRAVO pour votre intervention sur DIRECT8 d'avant hier!! Pourquoi tant d'égard envers DSK....affirmez-vous....il hésite...vous pas!

pfffffffff a dit…

ce qui est drôle c'est le silence de tous ces élus, maires, présidents de conseils généraux ou régionaux, comme votre ami jean jack queyranne pour ne citer personne, qui cumule et qu'on n'entend pas moufter ! pourtant, quand on leur demande quel mandat ils sont prêts à abandonner, alors là y'a plus personne !!! vous au moins vous avez le courage de dire ce que tous ces hiérarques du p^s pensent en seiilence, avec le courage qui'on leur connait... pffffffff

Anonyme a dit…

Je tiens à vous signaler mon désaccord avec vos positions car je pense qu'il est inutile de gagner des élections si cela est pour réaliser la politique du sortant.Mais à votre décharge je félicite votre courage car vous dîtes tout haut ce que bien des dirigeants socialistes pensent tout bas! Mais peut on ériger en morale la trahison? Même au nom du pragmatisme, je dis NON!

Anonyme a dit…

Cet anonyme du 27 mai parle de trahison. de quelle trahison veut-il parler?
Soyons sérieux, la trahison d'un élu c'est quand il fait le contraire de ce qu'il avait annoncé et que les électeurs doivent en payer les frais, ou quand il y a abus de bien social ou octroi de privilèges illicites.
Le terme est donc plus qu'injurieux à l'égard de Gérard Collomb qui ne rentre dans aucune de ces catégories.
Même lorsque M Sarkozy touche aux retraites alors qu'il avait dit qu'il ne modifierai pas l'âge légal de départ à la retraite, je parlerai de mensonge ou de duperie, mais pas de trahison , et même si dans ce cas ce sont encore les citoyens les moins riches qui vont payer, M Sarkozy ne trahit pas ses idées de droite qui préfèrent toujours appauvrir la solidarité sociale et favoriser les rentiers qui peuvent assumer une solidarité de l'héritage et autres privilèges .
Gérard COLLOMB ne trahit pas la gauche en disant qu'il est préférable de programmer le non cumul des mandats quand on sera en situation de l'appliquer à tous les élus, c'est plutôt une vision équitable.
La trahison est d'un autre ordre, alors même sur un blog il faut se garder des excès de langage inutiles et dangereux.
Simone

Celestine a dit…

François Hollande : C'est bien de fixer une règle du non cumul. Ce doit être la loi de la république. Je pense que ce le sera quand nous aurons gagné les présidentielles. Dans l'attente, il ne faut appliquer cette règle du non cumul avec intelligence ! Là où c'est possible il faut le faire. Là où ça nous priverait d'une victoire certaine, mieux vaut s'en dispenser. Les militants veulent qu'on applique un principe, qu'on fasse passer une loi, mais ils veulent auss que la gauche soit majoritaire au Sénat en 2011.

Celestine a dit…

François Hollande : Si nous disposions d'une majorité de gauche au Sénat pour les 6 années qui viennent, cela veut dire que pour un candidat socialiste devenu Président de la Républiqueavec une Assemblée Nationale elle-même redevenue à gauche, il y aurait une cohérence et une solidarité entre les deux Assemblées, ce qui ne s'est jamais passé dans la 5e République ! CQFD

Anonyme a dit…

Chapeau, Simone, aucun commentaire, ni plus jamais.... Je croyais qu'il n'y avais plus ce genre de polémiste D'accord je ne dirais plus rien...
Juste que quand on veut pas s'appliquer le refus du cumul de mandats pour gagner une assemblée et après, juré promis on l'appliquera mais à tous et bla bla et bla bla...
Tu nous expliquera comment ça s'appelle ? Pragmatisme? C'est pas injurieux ça? Allez adieu!
Simone t'as fais perdre une voix au moins! l'anonyme du 27 mai

Adeline a dit…

@anonyme du 27 mai,
Simone a raison et je pense que la trahison a une connotation politique très forte. Je ne vois pas en quoi le PS devrait être l'école de la pensée unique ! D'ailleurs, les blogs sont là pour prouver la volonté des internautes de contribuer au débat public. Tout simplement.

sébastien a dit…

Puisque vos intentions sont pures monsieur le Maire, je vous propose de limiter vos revenus qui découlent de vos différents postes. La rénovation politique passe par un engagement fort de ce coté (voir la critique justifée des retraites des parlemantaires et des ministres.) Accepterez vous de baisser vos revenus et de garder vos différents cumuls? A trop vouloir garder vos postes, attention à ne pas perdre votre mairie. A quand des élus plus proches des citoyens que des patrons?

PS: la victoire de la gauche au sénat est possible si nos élus socialistes cumulards retrouvent un peu l'esprit militant en mouillant la chemise pour qu'un autre socialiste soit élu. Je ne leur demande pas de coller des affiches mais de retrouver les valeurs de leurs débuts de militants!

PS2: pour Simone, je rappelle que Mme Aubry applique juste le vote des militants. Si pour vous cela ne veut plus rien dire.De la à dire que c'est une "cheftaine", attitude très condescendante et en vous citant)"alors même sur un blog il faut se garder des excès de langage inutiles et dangereux."
J'espère que dans chaque section PS, les militants n'avaliserons que des non cumulards.
Sébastien