mercredi 8 octobre 2008


Bonjour à tous !


Ces jours-ci, je consacre la majeure partie de mon temps à travailler avec mes équipes, Adjoints à la Ville de Lyon et Vice-présidents au Grand Lyon, au plan de mandat, c’est-à-dire à ce qui sera notre feuille de route pour les prochaines années


Certes, ce plan de mandat sera fidèle à nos engagements. Pour autant, nous devons tenir compte de la conjoncture en faisant preuve de vigilance et de prudence dans les investissements que nous réaliserons. Conjoncture que rend difficile la crise financière internationale, évidemment ; mais aussi l’attitude d’un Etat qui, tout en se déchargeant de ses compétences régaliennes sur nos collectivités, fait peser sur elles une très forte pression fiscale. D’ailleurs, je vous invite à écouter les propos que j’ai récemment tenus à ce sujet sur France 3 (cliquez ici).

Dans un tel contexte, inutile de préciser qu’il nous faut redoubler d’efforts et d’imagination pour penser l’avenir de nos grandes agglomérations. D’ores et déjà, je peux vous dire qu’à Lyon, nous avons engagé depuis plusieurs semaines un travail collectif de très grande qualité, tant à la ville, qu’au Grand Lyon.

Oui, nous allons poursuivre la transformation de Lyon avec de grands projets. Nous allons continuer à offrir aux Lyonnais une vraie qualité de vie. Nous allons faire en sorte de construire une ville encore plus forte dans sa cohésion et sa solidarité avec les plus fragiles de nos concitoyens. Nous misons sur la création, sur l’innovation, car nous voulons une métropole responsable, capable d’apporter une réponse concrète aux grands défis qui se posent à nous, ceux de l’écologie en particulier.

En cela, nous serons fidèles aux engagements qu’avec mes équipes, nous avons pris et pour lesquels les Lyonnais nous ont accordé massivement leur confiance.



5 commentaires:

On a du souci à se faire... a dit…

C'est sûr qu'en finançant le collectivités locales au rythme de l'inflation, soit à peine 2%, l'état promet de belles coupes dans les investissements des villes et des régions. Inquiétant quand on sait que près de 90% des investissements publics civils sont le fait des collectivités territoriales. Espérons simplement que l'état saura aussi protéger l'épargne des contribuables. Là encore, on peut se faire du souci apparemment. En résumé, que nous disent Fillon et ses amis ? "Nous allons investir les entreprises vos épargnes puisque les caisses des banques sont vides !"...

Yann Le Bihan a dit…

Très bonne interview sur France 3. On aimerait voir plus de politiciens français s'exprimer avec une telle sobriété, sans pour autant lasser l'auditeur.

JP Bernardin a dit…

bonjour mr le maire,

bravo pour vos propos sur france3. j'apprécie le discours constant depuis que vous vous êtes lancé dans la bataille politique du Ps. j'espère sincèrement que vous réussirez à fair entendre votre voix dans cette cacophonie ambiante qui décrédibilise complètement la gauche !

JP Bernardin

Anonyme a dit…

Oui quelle clarté , quelle simplicité, et force de conviction dans cette interview de France 3. En plus la constance des propos, fait du bien dans ce concert de discours flous, changeants que nous offrent la plupart des politiques , y compris des responsables politiques PS. Je pense en particulier à ces maires d'arrondissement PS , ou au député,qui choisissent une autre voie pour le parti socialiste,que celle sur laquelle ils existent localement. La fidélité sur ses bases,c'est pourtant un cap gagnant la preuve à Lyon . Donc il faut persévérer.
Simone

Sebou a dit…

Bonjour Mr Collomb,

J'admire le travail incoryable que vous avez fourni pour embelleir notre ville. Je suis fier d'être lyuonnais quand j'observe tous les changements opérés ces dernières années. On ne peut pas en dire autant des autres villes, notamment Paris et Marseille. Je vous soutiens tiotalement et j'espère que les projets que vous préparez en ce moment seront à la mâme hauteur que ceux que vous avez lancés au cours de votre premier mandat. Bon courage à vous et à vos équipes.

Sebou