mercredi 11 juin 2008

La Ligne Claire


"
Répondre aux vrais enjeux de notre temps..."


Le 21 mai je publiai sur mon blog le texte co-écrit avec Jean-Noël Guérini et Vincent Feltesse en vue du Congrès de Reims du parti socialiste les 14, 15 et 16 novembre. "La Ligne Claire" creuse son sillon et fédère de nombreux responsables socialistes décidés à trancher entre ceux qui rêvent encore du grand soir et ceux qui, comme nous, assument leur choix réformiste



Vous êtes nombreux à m’interroger sur La Ligne Claire et les journalistes prennent la mesure de cette démarche qui fédère nombre de responsables socialistes.

Nous refusons de voir le débat d’idées confisqué par les conflits de personnes. Nous pensons que le temps est venu de trancher entre ceux qui rêvent encore du grand soir et ceux qui assument leur choix réformiste. Nous voulons que le PS redonne de la lisibilité à ses propositions, qu’il puisse regagner la confiance des Français sur la base d’un projet capable de répondre aux vrais enjeux de notre temps.

S’affranchir du débat d’idées, c’est risquer de devenir conservateur, de ne plus être capable de tracer des perspectives d’avenir, de ne pas pouvoir insuffler ce bel élan d’audace et d’innovation qu’attendent de nous nos concitoyens.

Nous voulons que le PS retrouve un langage conquérant en phase avec les grands défis actuels. Nous voulons renouer avec cette grande tradition d’un social-réformisme capable de prendre en compte le mouvement du monde d’aujourd’hui.

Bien évidemment, le succès de La Ligne Claire dépend de la capacité de mobilisation de tous nos militants et sympathisants. Pour soutenir la Ligne Claire, il suffit de se connecter sur notre site et de signer notre contribution en ligne.

Je vous invite également à découvrir les contributions de personnalités comme Olivier Brachet, Thierry Philip, ou encore Jean Haëntjens. Chacun dans leur domaine d’expertise, ils ont choisi d’alimenter notre réflexion avec des textes de très grande qualité.

De nombreuses contributions nous parviennent chaque jour. Nous les lisons avec beaucoup d’attention et si toutes ne peuvent être publiées, toutes nourrissent notre réflexion. Continuez à nous envoyer vos contributions et n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires !

Bien évidemment, ce site de La Ligne Claire est là pour vous donner chaque jour les dernières informations sur l’évolution et les perspectives de notre mouvement.

Bonne lecture à tou(te)s !

3 commentaires:

Marie Hélène a dit…

Mr Collomb,

Je partage cette initiative courageuse. J'espère simplement que les dirigeants du PS n'auront pas la mauvaise idée d'instrumentaliser cette démarche. Je pense à François Hollande qui comme à son habitude manoeuvre pour "balkaniser" le parti. Adhérente à "20 euros", j'avoue placer beaucoup d'espoirs dans "la ligne claire" car je partage le même constat que vous. Et je pense les mêmes solutions, mais là j'attends d'en savoir plus sur le fond de votre contribution. Bon courage et continuez de nous tenir informés sur votre blog.

Marie Hélène

Anonyme a dit…

La mécanique en marche oblige les tenors socialistes à prendre position entre Delanoe ou Royal. A 4 ans des présidentielles ce choix risque d'occulter le vrai débat de fond que doit aujourd'hui engager le PS pour assurer son avenir. Ce choix est celui du projet politique, de la ligne proposée aux français. Quel PS nous propose aujourd'hui Royal ou Delanoe ? Nul ne le sait ! Il existe pourtant des cadres du parti qui rejettent cette fatalité. La ligne claire proposée par Gérard Collomb à Lyon avec Guérini, Feltesse, Le Drian et d'autres responsables de régions me semble intéressante. On peut être d'accord ou pas avec la ligne social-réformiste de ce mouvement. Mais cette démarche a au moins le mérite de poser les questions dans le bon sens : d'abord les idées, ensuite le leadership.

Marie-Paule a dit…

d'abord les idées, ensuite le leadership.

Tout à fait d'accord.
Mais pourquoi n'avoir pas rejoint les "rénovateurs" qui semblent sur cette ligne et leur donner plus de poids ?