mercredi 16 janvier 2008

Sondage Ifop

Selon un sondage Ifop à paraître demain dans Paris Match, nos listes aimerLyon obtiendraient respectivement 17 et 16 points d'avance (49% et 58%) d'intentions de vote au 1er et 2e tour de l'élection municipale de Lyon les 9 et 16 mars 2008 !

Je suis évidemment ravi de ce sondage qui témoigne de la reconnaissance de nos concitoyens, au-delà de leur sensibilité politique, pour le travail réalisé depuis sept ans avec mes équipes. Je vois aussi dans ces intentions de vote un nouvel encouragement à mener une large réflexion sur ma vision de l'avenir de notre métropole.

Pour ma part, je suis plus que jamais déterminé à rassembler largement les Lyonnaises et les Lyonnais pour continuer à faire gagner notre ville !




6 commentaires:

Alain B. a dit…

Bravo pour ces très bon sondages ! Mais j'ai toujours peur du décalage qui peut exister entre des intentions de vote et des votes réels... Alors prenez garde de ne pas sombrer dans la dernière ligne droite, mais si je vois mal comment votre adversaire pourrait rattraper un btel retard !

Nicolas ! a dit…

Je commence à bien la sentir cette campagne !

Nadège, Lyon 6e a dit…

Bravo et encore bravo ! Enfin un sondage national qui montre qu'à Lyon vous faites du formdiable boulot. Moi je suis Lyonnais et je suis fier de ma ville. Merci et bonne chance pour le 9 mars.

R. Perrin a dit…

Monsieur le Maire,

Toutes mes félicitations pour ce sondage qui traduit bien ce que l'on ressent depuis des mois quand on parle avec les lyonnaises et les lyonnais. On rencontre peu de gens, même de droite, prêts à voter pour votre adversaire qui a commis plusieurs erreurs. D'abord, avoir voulu gommer son image de parachuté en se faisant passer pour un élu lyonnais soi disant présent depuis toujours à Lyon. Lui qui a été trois mandats maire de chalon, forcément, on a du mal à y croire. Secondo, avoir écarté avec un certain mépris de nombreux élus lyonnais situés à droite dans l'échiquier politique, mais dans une mouvance plutôt centriste appréciée des habitants de cette ville qui a eu Edouard Herriot, Louis Pradel et Raymond Barre comme maires. Tertio, cette alliance avec les villiéristes, puis ensuite les millonistes : comment espérer rallier les électeurs centristes dans une ville qui n'a jamais oublié le traumatisme de 1998, quand Millon s'alllait avec le FN ? De votre côté, vous avez toujours été ouvert à tous les lyonnais, de toutes sensibilités, sans dogme, avec pragmatisme, emmenant Lyon dans des sommets auparavant jamais atteints. Rien d'étonnant donc à voir aujourd'hui votre cote de popularité exploser. Reste à concrétiser ce formidable élan. Vous aurez ma voix et celle de nombreux lyonnais qui vous apprécient et qui comme vous aiment Lyon.

Amitiés républicaines,

R. Perrin

Anonyme a dit…

M. Collomb,

Bravo pour ce sondage ! Mais ne voulez pas berner ! Comme l'OL face au Mans : on croyait que c'était gagné d'avance puis patatra ! ON perd d'un petit but... Restez vigilant si vous voulez l'emporter en mars. Il reste encore quelques longues semaines...

Anonyme a dit…

Cher R. Perrin, je te trouve bien condescendant!!! ne serais tu pâs un de ces apparatchiks collombistes chargés de faire sa pub sur le net??? ouvre un peu les yeyx sur ton p^rotégé ! sionn tu vas devant de droles de déconvenues...