dimanche 3 février 2008

aimerLyon : l'événement


Avec tous les candidats des listes aimerLyon, je vous donne rendez-vous cet après-midi à la Sucrière (quartier de La Confluence), à partir de 15h00 jusqu'à minuit, et plus...

Vous pourrez rencontrer et dialoguer avec nos équipes autour de notre projet pour Lyon.

"Un dimanche en campagne", c'est aussi des interventions, des concerts surprises pour tous les goûts, salsa, rock, électro, hip hop..., une garderie, des animations et des jeux pour les enfants.

Je vous invite à venir nombreux, avec votre famille et vos amis !

Accès
: vélo, Vélo'V, parking à proximité, tramway arrêt Montrochet - La Sucrière, quai Rambaud, quartier La Confluence à Lyon 2e



24 commentaires:

Carole a dit…

Parfait, see you dimanche 3 février au Confluent !!!

Anonyme a dit…

Qui seront les artistes présents ??

Anonyme a dit…

Mettre les infrastructures municipales au service de la fête, c'est bien, mais pourquoi avoir attendu si longtemps ?

Camille a dit…

Super idée de proposer une garde pour les enfants. avec deux enfants je pensais ne plus jamais mettrre les pieds dans uin meeting politique ! merci d'avoir penser à nous

Camille, Lyon 1er

R. Perrin a dit…

M. Collomb,

Vous pouvez compter sur ma présence et j'espère, de mes amis que je vais inviter à cette belle journée de campagne! Merci de cette invitation à partager plus qu'un simple meeting politique.

Au 3 février

Amicalement,

R. Perrin

Alex a dit…

Très bonne idée, politique et spectacle et non pas politique-spectacle... Non seulement c'est alléchant mais en plus c'est malin.
Qui seront les artistes?

joeldelyon a dit…

Super initiative ! A dimanche prochain avec mon fils donc.

rachid a dit…

on fera mieux que perben !

Juju a dit…

Pas d'enfants avec moi car je suis encore jeune, mais tu peux compter sur ma présence avec plein de copains de fac !

Anonyme a dit…

la modération même des commentaires est assez significative....l'oeil de moscou veille toujours.........Enfin ce "meeting" fe"stif reflète bien le mandat socialiste : la fête , la fête et encore la fête.
Il faut que cela change , n'en déplaise aux bobos du 1er et du 4è !!

Anonyme a dit…

le fête c'est l'expression du plaisir partagé avec plein de gens qui se rassemble, sans à priori se ressembler, par définition. Donc c'est pas une affaire de bobos ou pas bobos.
Je pense que les lyonnais feront comme moi et répondront présent pour soutenir cette équipe et son leader qui a su faire bouger la Ville dans le bon sens.
Simone

Anonyme a dit…

Coup de théâtre : Dominique Perben sera candidat aux élections municipales à …CLERMONT FERRAND !

La rumeur d’un coup de théâtre bruissait depuis plusieurs jours dans l’entourage de l’ancien ministre. En effet, entre des sondages calamiteux, des défections dans ses propres équipes, la volte face du nouveau et de l’ancien centre, un adversaire qui n’avait même pas le temps de débattre avec lui, Dominique Perben se devait de réagir.
Après une courte hésitation sur un éventuel retour à Chalon sur Saône, le parachuté malheureux a décidé de profiter du vide laissé par le retrait de Brice Hortefeux pour tenter un nouvel atterrissage en Auvergne et se présenter aux élections municipales à Clermont Ferrand.
L’intéressé devrait annoncer le détail de son programme lors du dîner débat sur le thème « Pour ou contre les Volcans » qu’organise mardi prochain le collectif « Vercingétorix » des maisons de retraites de la préfecture du Puy de Dôme.
D’ores et déjà, ont filtré des axes programmatiques qui devraient considérablement agiter le monde politique auvergnat tels que la création d’une ligne de métro jusqu’au plateau de Gergovie, un plan d’urgence de constipation canine visant à réduire les déjections sur la voie publique, et la création d’un « projet ville sans fin » pour stopper la désertification rurale.
Afin de nourrir la solennité de son annonce aux Clermontois, l’ex-candidat lyonnais envisage un survol en deltaplane de l’agglomération sur laquelle il souhaite désormais définitivement se poser.

simon a dit…

je serai là!!!

simon

Anonyme a dit…

Ok pour moi. A DIMANCHE.

JF

Mika a dit…

Salut Gégé

Je viendrai pour toi, mais aussi pour 7eAVENUE!!!!!!

Arno a dit…

Super sunday ! Bravo: même pendant la campagne vous savez faire bouger la ville !

Arno

Jacques B. a dit…

Confirmez vous la présence d'Alain Delon à votre meeting ?

Merci de me répondre.

Jacques B.

Famille Blanc a dit…

comptez sur nous !

Famille Blanc

romain blachier a dit…

a dimanche gérard, le 7e a préparé un stand sympa

Philou a dit…

Soyons nombreux pour la fête avec Gérard Collomb ! A tout à l'heure.

SAd___ a dit…

Monsieur le sénateur Maire de Lyon,
C'est demain lundi 4 février que vous direz de qui vous êtes le nom !

Demain, vous ne vous abandonnerez pas à vous même, car ce faisant, c'est la République que vous abandonnerez !

Mandants des lyonnais, c'est par la volonté du peuple souverain que vous serez autorisés à pénétrer dans ce château témoin des premiers jours de la République.

Nous serons là aussi, dans le jardin, nous les riens du tout, les sans-culottes nous la racaille !
Votez Oui, cela vous ferait passer à la Droite du Roi !
Vous abstenir, cela ne se peut, c'est une non assistance à la République se serait vous dépouiller vous même !
Parce qu'il n'y a que le peuple pour défaire ce que le peuple a fait !
Parce que vous êtes notre représentant !
Vous voterez NON, à la modification de la constitution que vous propose de commettre Nicolas Sarkozy !

Anonyme a dit…

Ne peut on faire autre chose de l'argent public ?

thomas a dit…

merci pour ce dimanche en campagne. c'était genial et vous m'avez encore une fois bluffé !

Anonyme a dit…

Monsieur Collomb

J'étais à la sucrerie hier après midi. J'ai écouté votre discours avec attention. et si certains dans la foule ont dit que c'était un peu long, j'aio trouvép our ma part un discours excelle,nt, digne du maire d'une grande ville européenne! c'était aussi un duiscours humain, d'uin homme qui parle de sa ville comme personne d'autres. VOus incarnez vraiment notre cité et je vous en remercie car c'est pour ça qu'on vous a choisi.

H. Reynaud