lundi 10 décembre 2007

Fête de la solidarité

En 2005, nous avons imaginé un grand événement mobilisant le public de la Fête des Lumières au bénéfice d’une association caritative : les Lumignons du Cœur

En présence de Sonny Anderson (photo ci-contre) et de nombreux acteurs de notre Cité, j’ai déposé samedi soir mon lumignon place Bellecour, au profit des Restaurants du Cœur.

Malgré la pluie et le vent, des milliers de Lyonnais et de visiteurs, parmi lesquels de nombreux enfants, ont participé à ce grand geste de solidarité en cette soirée de 8 décembre.

Après «
Le Petit Monde » et « Habitat et Humanisme » les profits iront cette année à l’association fondée par Coluche il y a plus de vingt ans et dont nous connaissons tous le formidable engagement auprès des plus démunis.

8 commentaires:

nathalie a dit…

Bravo mr collomb pour votre blog. enfin un blog vivant et personnel.

V. Jousset a dit…

M. le maire

j'ai été déçue de cette édition de la fête des lumières que j'ai trouvée un peu tristounette et finalement peu spectaculaire. N'oubliez pas que des centaines de milliers de visiteurs viennent parfois de très loin pour voir cet événement lyonnais... J'espère que vos équipes feront mieux l'année prochaine !

Blogone a dit…

d'accord avec v. jousset. mais le plus important dans la fete des lumieres ça reste qd meme les luminions que les lyonnais deposent au bord de leur fenetre !

Anonyme a dit…

Moi j'ai beaucoup aimé ce 8 décembre, même si c'était inégal. un grand bravo aux artistes qui ont illuminé l'église sant nizier. c'était vraiement très beau

Anonyme a dit…

Pour moi ce fut une édition très réussie, tout en sobriété et en délicatesse. Mes animations préférées: La boule à neige englobant le roi soleil et l'éclairage de la Basilique de Fourvière, à la fois mystique et original.
Merci, à toute l'équipe de la fête des Lumières de nous faire vivre chaque année ces moments de convivialité et de plaisir des sens!

Anonyme a dit…

Faut pas toujours chercher à jouer les grincheux ou critiqueux. C'était encore cette année une très belle fête, merci donc pour la qualité de ce rendez vous. Malgré mon appréhension pour la foule, j'ai apprécié de déambuler tranquillemnt dans une foule qui parlait toutes les langues, qui profitait de toutes sortes d'expressions artistiques lumineuses. Le spectaculaire était certes comme inégale, comme toutes productions artistiques, mais accessibles à tous , sans fioritures excessives , celles précisement qui avaient étées reprochées à certains 8 Décembre. Dans les quartiers aussi on a pu mesurer l'importance de la lumière, du rassemblement des bonnes volontés bien organisées pour vivre de bons moments de solidarité, et cette complémentarité de la Fête des lumières permet à chacun d'y trouver son compte, un beau challenge.
Simone

Sarah a dit…

Je trouve admirable que le Maire d'une ville aussi importante que Lyon se mobilise pour soutenir des causes telles que les restos du coeur. C'est à travers ce genre de manifestations que Lyon gagne à mes yeux, le statut de ville "humaine"...

Lyonnais d'adoption a dit…

C'est justement l'intimité offerte par cette édition que j'ai appréciée. Comme un retour aux sources de la fête des lumières, propice au rêve.