mardi 13 novembre 2007

Un géant américain

Jim Harrison, un des géants de littérature américaine, donne ce soir à Lyon une conférence à l’institution des Chartreux. Romancier, essayiste, homme de cinéma mais aussi grand gastronome, Jim Harrison est surtout connu pour être un poète des grands espaces naturels et des cultures indiennes du continent américain

Pour ma part, je trouve que son œuvre est une véritable quête spirituelle sur la condition de l’homme moderne, un raconteur d’histoires absolument fascinant. Ses personnages figurent parmi les attachants et les plus bouleversants que j’ai découvert récemment dans mes lectures. Il est notamment l’auteur de Légendes d’automne, adapté au cinéma dans un film à succès avec Anthony Hopkins et Brad Pitt dans les rôles principaux.

C’est pour cela que Jim Harrison est considéré partout à travers le monde comme un des écrivains les plus importants de notre époque, à l’égal d’un Philip Roth ou d’un Norman Mailer, disparu samedi dernier à l’âge de 84 ans.

Mais Jim Harrison est aussi un personnage hors du commun, un amoureux de la culture française, de notre pays, et en particulier de notre ville qu’il connaît bien pour être venu plusieurs fois à l’Institut Lumière… et dans les meilleurs bouchons du centre-ville !

J’ai donc tenu à saisir l’occasion de sa venue pour lui remettre la Médaille d’Honneur de la Ville de Lyon, comme je l’avais fait il y a un an avec Toni Morrison, la romancière américaine Prix Nobel de Littérature.

C’est le signe que Lyon est une ville qui attire, grâce à ses bibliothèques, à ses libraires, à ses universités, mais aussi à travers ses manifestations littéraires, assises internationales du roman et quais du polar en tête, un nombre toujours plus importants d’écrivains et d’artistes du monde entier.


9 commentaires:

Cerise a dit…

Waouh, Big Jim à Lyon, si on m'avait dit...

Abel a dit…

Je vais essayer d'aller aux Chartreux pour écouter ce monument vivant de la culture américaine. Merci et bravo de mettre à l'honneur un écrivain comme Jim Harrison.

Anonyme a dit…

http://jimharrison.free.fr/ un site avecplein de trucs sur Big Jim !

dom a dit…

Un écrivain splendide dont l'analyse de la société américaine peut être soulignée : "... l'argent est devenu le dieu de notre pays, avec son cortège de cupidité et d'avidité. (...) Et le pire c'est que Bush et les républicains ont transformé cette maladie en vertu".
Hélas, celà est de plus en plus transposable en France!

M. Debauge a dit…

bravo m. collomb pour votre blog qui est vivant, avec des billets variés et illustrés. bref, ce site me semble à votre image. continuez, je suis avec vous !

Amir a dit…

Merci pour cette magnifique soirée où j'ai pu rencontrer un des mes écrivains préférés dont je me souviendrai toute ma vie. J'espère que nous en verrons beaucoup d'autres comme ça !

Barbara a dit…

M. Collomb,
Hier pour la première fois j'ai pu rentrer dans les salons de l'hôtel de Ville pour votre remise de médaille à Big Jim! vraiment mille fois merci et je tiens également à vous féliciter pour votre très beau discours.
Barbara

Anonyme a dit…

J'y étais! Je peux vous dire que je ne suis pas près d'oublier l'image de jim harrison dans son fauteuil au milieu des salons de l'hotel de ville avec sa bouteille de vin rouge et sa clope.

Et sa voix... Génial!

De quoi être fier de sa ville.

Philou a dit…

Je n'ai pas pu venir mais je ne doute pas que Jim Harrison a été fidèle à lui-même.
J'invite tous les amoureux de la littérature à Lyon à s'intéresser de près aux rencontres organisées par la Villa Gillet. C'est un passage pour le débat d'idées, l'interrogation de la pensée et des mots. En plus le parc est magnifique !!