lundi 3 septembre 2007

Libération de Lyon : 63 ans, jour pour jour…


Depuis quelques jours vous avez peut-être remarqué un peu partout
dans la ville des affiches rendant hommage aux Résistants

Visibles jusqu’au 6 septembre dans tous les quartiers ainsi que dans les écoles et mairies d’arrondissements, ces visages appartiennent à vingt-deux femmes et hommes de tous âges, de toutes conditions, de toutes religions, de toutes opinions politiques qui ont sacrifié leur vie dans le combat contre le nazisme, le combat pour notre liberté. Vingt-deux Résistants dont le sacrifice a permis la Libération de notre pays et bien évidemment celle de Lyon, le 3 septembre 1944.

Si je consacre aujourd’hui le 100ème billet de mon blog (déjà !) à cette opération, c’est parce que j’accorde une très grande importance à la célébration de la mémoire de la Résistance dans notre Cité, mais aussi parce que je partage l’inquiétude de beaucoup concernant la désaffection croissante des jeunes générations à l’égard des cérémonies officielles. A travers cette exposition organisée avec l’association « Mémoire et photographie », nous avons souhaité porter le message du souvenir au plus près de la vie des Lyonnais.

En cette journée de commémoration du 63e anniversaire de la fin de l’occupation allemande dans notre Cité, j’espère qu’une telle initiative interpellera les consciences, et suscitera la curiosité des plus jeunes concernant l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale et les faits qui se sont produits à Lyon, capitale de la Résistance.

2 commentaires:

TREILLARD a dit…

D'un grand-père gaulliste mort durant la seconde guerre mondiale et d'un autre ayant fuit le génocide arménien, ma famille m'a transmis très tôt les valeurs du devoir de mémoire et le respect du drapeau.
J'ai l'honneur d'être le porte-drapeau du milieu associatif en ce jour symbolique.
Je ne peux pas oublier tous ces grand combattants qui nous permettent de vivre en démocratie.

Ce jour, j'ai également une pensée pour l'ancien Premier Ministre Pierre Messmer, Président de Présence et Action du Gaullisme.

Dans un courrier il m'a encouragé depuis longtemps d'être porte-drapeau du milieu associatif. Il nous a transmis par ses actions les valeurs de la mémoire.
J'ai toujours partagé ses combats.
Sa disparition est celle du dernier Premier Ministre Gaulliste de la Cinquième République et Compagnon du Général De GAULLE.
Ce compagnon de la libération va beaucoup nous manquer.
Il faudrait que de nombreux prétendants gaullistes se référent à lui aux lieux de trahir nos valeurs.
Monsieur le Président Ministre, Monsieur le Président, les vrai gaullistes ne vous oublieront jamais !
Olivier TREILLARD
Délégué de l'Association Patriotique Présence Fidélité Gaulliste Rhône-Alpes et
Membre du directoire.
Porte-drapeau du milieu associatif.
Ancien Administrateur des amis du Centre d'Histoire de la Résistance et Déportation de LYON
100, rue Bossuet
69006 LYON
06.60.36.66.48
gaullisterhonealpes@hotmail.fr

Anonyme a dit…

belle cérémonie devant le veilleur de pierre où il y avait bcp plus de monde que les autres années. c'est dans l'air du temps les valeurs de la résistance?