vendredi 7 septembre 2007

Les associations au cœur de la Cité

Depuis une semaine et jusqu’au 23 septembre les associations font leur rentrée avec une multitude de forums, rencontres, ateliers et conférences dans tous les arrondissements de Lyon

Le 18 septembre, la bourse au bénévolat aura lieu pour la deuxième année consécutive. Nous organisons aussi cette année pour la première fois une « bourse d’échanges des envies d’agir » pour aller encore plus loin dans l’émergence de nouveaux projets et, pourquoi pas, susciter de nouvelles vocations. Enfin un grand pique-nique aura lieu le 23 septembre à la mairie avec plein de surprises.

Ce sont là quelques exemples parmi les nombreuses actions menées ces dernières années qui ont permis de remettre le tissu associatif au cœur de la dynamique sociale de notre agglomération. C’est vrai dans le domaine social où le rôle des associations est évidemment fondamental. Mais ce dont je suis le plus fier, c’est d’avoir remis au cœur du développement et du rayonnement de notre métropole l’ensemble des associations qui œuvrent dans la culture, le sport, l’économie, l’innovation, le commerce équitable ou encore le développement durable.

Ce week-end, j’irai d’ailleurs sur le terrain à la rencontre des bénévoles de notre ville qui toute l’année s’engagent au service des autres pour les écouter et partager avec eux des valeurs de solidarité.

Moi même qui milite depuis des années, j’aime ces moments d’échange qui font la richesse d’une ville, qui créent des liens entre ses habitants et génèrent de nouvelles formes de citoyenneté. C’est pourquoi la dynamique associative sera toujours au cœur de mon action.


A quelques heures du coup d'envoi du match d'ouverture de la Coupe du Monde de Rugby 2007, je termine ce billet en adressant tous mes encouragements aux quinze tricolore qui va affronter des Pumas argentins affamés ! Allez les bleus !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Oui la dynamique associative respire à Lyon depuis 2001, grace par exemple aux contrats pluri annuels et conventions passées avec les associations de gestion Centres sociaux et maisons de jeunes. Ces formes de citoyenneté supposent un appui clair des collectivités et construisent des relations de confiance, de partenaires et non pas de dépendances proches de certaines pratiques caritatives et aliénantes.
Enfin c'est aussi une richesse pour toutes les générations investies dans la vie des associations re, dans nos quartiers , ce sont souvent des traditions familiales fécondes et ouvertes sur l'extérieur.
les forums sont vraiment un plus dans ce sens .
Simone

VMcD a dit…

Au moins une personne qui est contente de la situation depuis 2001... Pourtant les associations que je cotoie ne disent pas vraiment ça.... M COLLOMB devrait pourtant savoir qu'il ny a pas que l'OL en assoc sur Lyon...