mercredi 20 mai 2009

Nuits Sonores




" L’électro est dans la ville ! "



La 7e édition du festival des Nuits Sonores commence ce soir. Pour quatre jours et quatre nuits, Lyon est la capitale de l’électro avec des artistes du monde entier aux avant-postes des musiques électroniques


Souvenez-vous !

Il y a quelques années, on décrivait Lyon comme une ville froide, repliée, où il ne se passait jamais rien. Qui aujourd’hui peut soutenir sans craindre le ridicule que Lyon est encore cette "belle endormie" dont on parlait autrefois ?

Petit retour en arrière.

Quand Vincent Carry, le coordinateur des Nuits Sonores, est venu me trouver au début des années 2000 pour me parler de son projet, j’ai immédiatement pensé que c’était une excellente idée. La suite nous a donné raison, car s’il est un rendez-vous qui a contribué à changer l’image de Lyon, c’est bien les Nuits Sonores !

En quelques années, ce festival urbain a propulsé Lyon dans le concert des grandes destinations européennes des cultures électroniques et indépendantes. Et quand viennent les beaux jours, on attend tous cette manifestation avec impatience. Car au fond, c’est toute une ville qui vibre au rythme des musiques électro !

Cette réussite est un bel exemple de ce que nous avons fait en matière culturelle et événementielle.

D’ailleurs, tout de suite après, s’enchaîneront des rendez-vous plébiscités par le public.
D’abord, il y aura les Assises Internationales du Roman organisées par la Villa Gillet et son directeur Guy Walter. Avec plus de quatre-vingt romanciers et critiques du monde entier réunis à Lyon, la 3e édition de ces assises promet quelques belles rencontres, comme celle que j’aurai avec Claude Lanzmann dimanche soir.

Le week-end du 30 mai, ce sera la 8e édition du Marché de la Mode vintage. L’année dernière, plus de 20 000 visiteurs avaient arpenté les allées du marché de gros parmi les étals de plus de 300 exposants d’Europe et des Etats-Unis. Immanquable pour tous les nostalgiques des 50 s aux 80 s !

Puis le 21 juin la Fête de la Musique résonnera dans tous les quartiers de Lyon avec des artistes pour tous les publics. Cette grande fête populaire sera le coup d’envoi de plus de 250 événements gratuits, ouverts à tous, cet été et jusqu’au 21 septembre.

Parmi ceux-là, la 6e édition du festival Y Salsa va faire vibrer l’Île Barbe aux rythmes de l’Amérique latine ! A ne pas manquer, dernier week-end de juin.


Notez également dans vos agendas le grand concert de Keziah Jones que nous organisons le soir de la Fête de la Musique en partenariat avec la Fnac pour lancer ces trois mois de festivité. Une grande scène sera installée sur la Saône, quai Rambaud, à hauteur du square Delfosse.


A l’instar de tous les autres rendez-vous qui vont faire bouger Lyon cet été, ce concert exceptionnel est une manière différente que nous voulons vous offrir de vivre la ville autrement.



Maintenant place aux Nuits Sonores !





Je serai ce soir à l’ouverture du festival à la piscine du Rhône, puis plus tard dans la soirée au marché gare, dans ce quartier de la Confluence où se dessine le Lyon du 21e siècle ! J’espère vous y voir nombreux !

Bon festival à tous !


Retrouvez tous les rendez-vous culturels de Lyon sur le portail culture de la ville : cliquer ici



10 commentaires:

Anonyme a dit…

Lyon est dans la place GG !!

jean marie a dit…

Je ne suis pas "dans la place" mais je lis régulièrement votre blog par intéret pour la politique du quotidien.
Bravo pour le tenir régulièrement à jour et le rendre informatif.

Fred a dit…

Bravo pour cette politique exemplaire. Lyon bouge et la métamorphose est frappante quand on revient dans cette ville après plusieurs années d'exil ! C'est mon cas et je vous remercie de ce que vous avez fait dans ce sens.

Fred

solko a dit…

C'est surtout la culture des futurs handicapés auditifs et des actuels décérébrés. De nombreux Lyonnais se plaignent du boucan. Vous le savez très bien.

victorinox a dit…

@solko,

donc pas de nuits sonores, pas de festivals à lyon, pas de bruits... chut : laissez dormir la ville ! mais cher solko, ça faisait des années et des années que la v ille dormait! Moi je vous conseille Vichy. vous y serez heureux, j'en suis sûr !

Emmanuel a dit…

cher solko je suis un des "actuels décérébrés" qui a fait 500 km pour venir aux nuits sonores , qui a dépensé plus de 200 euros chez vos commercants et hoteliers et qui a passé une excellente semaine dans une ville qui désormais fait envie.

quand a mes capacitées intelectuelles , je pense qu'avec une maîtrise de droit et en tant que chef d'entreprise je n'ai pas à en rougir.

quand au "boucan", j'appelerais ça de la musique , et en tant que patron de maison de disque indépendante et programmateur de festival , je pense être plus à même que vous de m'inproviser critique musicale ;-)

je me joint aux 60 000 personnes qui se sont amusées dans une atmosphère bon enfant durant celle belle édition d'un magnifique festival pour vous saluer cordialement
:-)
Manu

daminos a dit…

ha ben oui on peut faire du bruit pendant 4 jours mais le reste de l'année c'est que dalle, vous avez fermé tous les bars du centre ville qui organisaient des concerts!

ce qu'il ne faut pas entendre..;

Anonyme a dit…

c'était dément !

Marcos a dit…

j'espere que vous tiendrez bon face aux grincheux de tout poil qui voudraient ENTERRER Lyon ! Tenez bon!

Isabelle a dit…

Quel dommage de ne pas annoncer la fête du vélo qui aura lieu le 7 Juin !
Rendez-vous à 14:00 place Bellecour pour une balade en musique.