mercredi 23 janvier 2008


Vaise, symbole d’une renaissance !


J’aime Lyon car c’est la ville où je vis, où j’ai fait mes études, où j’ai fondé ma famille, où je me suis construis, où j’ai mené toutes mes batailles en politique !

J’ai appris à connaître cette ville, son histoire, son identité, ses particularismes mais aussi le caractère universel de ses valeurs humanistes.

Au cours de toutes ces années d’engagement à son service, comme conseiller municipal, maire du 9e, mais aussi maire de Lyon et président du Grand Lyon, j’ai toujours pensé qu’il était de mon devoir d’agir pour son bien-être, son dynamisme et son rayonnement.

C’est tout cela que j’avais à l’esprit, hier soir, au moment où s’ouvrait le tout nouveau multiplexe cinématographique de Vaise, l’un des plus beaux lieux de cinéma dans notre pays.

C’est cela que j’avais en tête hier soir au moment où Alain Delon, Gérard Depardieu et toute l’équipe de "Astérix aux Jeux Olympiques" présentaient cette super-production en avant-première depuis ce splendide multiplexe de Vaise.


Le modèle de ce que je veux faire pour Lyon...

Comment oublier, en effet, qu’il n’y a pas si longtemps encore, ce territoire était en plein déclin, abandonné après la crise industrielle des années 80 ? Il a fallu bien des années de travail, de détermination et peut-être même, un peu d’utopie pour convaincre tout le monde qu’il était possible de reconstruire Vaise, d’en faire un des secteurs les plus attractifs de notre agglomération.

Aujourd’hui Vaise est le symbole d’une renaissance, mais aussi le modèle de ce que je veux faire pour Lyon. Demain, nous achèverons la mutation de ce territoire, nous aménagerons les rives de Saône, nous réaliserons les espaces et les équipements publics nécessaires à l’accueil des nouveaux habitants, nous renforcerons son développement.

Au fond, c’est cela qui a toujours été mon moteur, cette conviction profonde que la politique, ça peut changer le monde ! Finalement, c’est un peu comme un film de cinéma : pour que ce soit beau et grand, il faut une part de rêve, mais il faut surtout beaucoup de travail et de persévérance.


11 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour tout ce que vous avez fait dans le quartier de l'Industrie. D'une friche industrielle, ce quartier est aujourd'hui devenu le coeur des nouvelles technologies, quelle évolution en si peu d'année !
J'habite ce quartier et le cinéma est le bienvenue. Il est le symbole d'une renaissance et d'une ouverture sur la ville de ce petit quartier de bord de Saône.

Anonyme a dit…

nous sommes allés en famille et en ballade voir le multiplex dimanche dernier... ce cinéma est évidemment le bienvenu dans le quartier mais j'espère qu'il ne fera pas oublier le travail admirable du Ciné Duchère...
Chiara

Anonyme a dit…

Pour avoir suivi tout ce parcours qui a fait bouger Vaise puis Lyon , ce témoignage m'émeut profondément .
C'est authentique et sincère, et cela manifeste la vision et l'action politique dont on a besoin aujourd'hui.
Merci de cultiver le même potentiel d'authenticité et de sens politique pour faire d'un second mandat un nouvel élan.
Simone

Anonyme a dit…

Et Afifa Jakir, elle était invitée ?

Anonyme a dit…

Combien de cinéma on fermé à Lyon ces sept dernières années ?

Tomass a dit…

C'est la photo du comité de soutien ?

Anonyme a dit…

Nous aussi on a été bluffé par ce nouveau quartier, mis en valeur de jour comme de nuit. Gérard Collomb peut être vraiment fier de ce qui a été fait dans le 9e arrondissement et de tous ces sièges de sociétés qui se sont installés dans l'arrondissement.

Anonyme a dit…

Le meilleur de la soirée au nouveau multiplex de vaise a été sans aucun doute le soutien affiché par César, alias Alain Delon, à la réélection de Gérard Collomb en tant que maire de Lyon. On n'en attendait pas moins de Alain Delon, barriste de la première heure...

Auré Lyon a dit…

Mr Collomb, je soutiens votre action pour la ville mais au niveau des cinémas, il y a beaucoup à redire. Vous privilégiez les 2 grands groupes UGC et pathé/gaumont au détriment des petits cinémas de quartiers; et qui auront encore plus de mal à resister face aux futurs multiplexes de la soie et de la confluence.
Vous encouragez un cinéma commercial et non un cinéma qualitatif.
Reagissons ou ce sera la mort des petits cinémas de quartier.

Blogone a dit…

J'ai entendu que Alain Delon soutenait vote candidature ??? C'est étonnant, mais pourquoi pas. Finalement César adoubant le premier magistrat de la capitale des Gaules, ça manque pas de piquant !

Anonyme a dit…

Il est pas un peu bourré depardieu sur la photo ?